Home > Mexico > 29th July – Tlacolula indigenous market and Mitla ruins near Oaxaca

29th July – Tlacolula indigenous market and Mitla ruins near Oaxaca

Maxime was not feeling well today so we left her at the hostel and the three of us went to visit a market in a nearby town called Tlacolula. We took a local bus there which Jocelyne was happy to be on and the journey took about an hour.

20120804-064836.jpg

At Tlacolula we were approached by two women who work for the tourist information and their purpose is to show visitors like us around and tell us what we can see, do and buy. They took us to a Mescal (local liquor) joint where we tried different flavours and also a chocolate flavoured drink with white bits on top.

20120804-064915.jpg

This Tlacolula Market is busy and also colourful. The indigenous women wear these bright scarf and dresses which makes them stand out. Taking photos here is near impossible as locals don’t like their photos taken and if your are going to take we had to ask and they are likely to saw no.

20120804-064953.jpg

Spent a few hours here in this town, ate Mole a typical Oaxacan dish which tastes like coronation chicken but presented like a quesadilla. We also watched Tlacolula’s local dancers do their own version of Guelaguetza and I was asked to dance by this young lady. Julie was offered Mescal by two guys in Poncho and we all had some more Mescal.

20120804-065034.jpg

From here we went to see a ruin in Mitla and then caught a bus back to Oaxaca. In the evening we ate at a pizza place on Plaza Domingo then returned back to hotel.

20120804-065144.jpg

En français:

On ne sera que trois touristes aujourd’hui car Maxime est malade et reste à l’auberge.
Nous trois partons après le petit déjeuner direction la gare routière 2nde classe pour attraper un bus en direction de Mitla/Tlacolula.

20120804-064853.jpg

Notre premier arrêt c’est Tlacolula, réputé pour son marché du dimanche.o
Des qu’on débarque du bus une équipe de deux personnes de la mairie nous donne un plan et font le guide pendant une bonne demie-heure.
Elles nous montrent les objets typiques comme l’ustensile à chocolat chaud: le molinillos, l’applatisseur de tortillas etc… Elles nous font aussi goûter aux produits locaux comme le tejate, une boisson chocolat fermentée avec des glaçons, pas mauvais mais pas génial non plus. Disons que ce serait meilleur chaud avec du lait.
Elles nous font aussi voir les vêtements et nous aide à négocier les prix. À la fin de la visite guidée, elle nous dépose à des stands de Mezcal et on nous y offre des petits shots histoire de goûter. On a commence par des crémes de Mezcal aux fruits: coco, ananas, fruit de la passion et puis on a même eu droit au Mezcal pur bien fort!

20120804-064935.jpg

Et puis après on s’enfonce dans le marché très coloré car les femmes portent des foulards aux couleurs fluos avec de grosses fleurs.
On prend quelques photos mais les locaux n’aiment pas trop ça alors c’est difficile.

On revient vers le centre ville pour assister à une mini Guelaguetza avec une seule troupe. Les hommes étaient très élégants avec leurs ponchos.
Comme hier à la fin ils invitent des spectateurs et Kwasi doit suivre une des femmes sur la piste de danse. Pendant ce temps je bois du Mezcal avec les cow-boys mexicains.

20120804-065019.jpg

On retour e ensuite au marché pour quelques photos de plus et le déjeuner. On décide de se poser à un tout petit étal pour déguster des quesadillas. Kwasi et Maman la jouent “safe” et commandent celles au fromage et aux fleurs de courgettes tandis que je tente enfin le mole, cette sauce traditionnelle de l’état de Oaxaca. Je prend du mole rouge au poulet et c’est vraiment bon.

20120804-065116.jpg

Ensuite on va à la gare routière pour prendre le bus pour Mitla. On y arrive une demie heure plus tard et il nous faut un peu de temps pour arriver à pieds jusqu’aux ruines.
Contrairement à tout ce qu’on a pu visiter avant, le site de Mitla est connu pour les frises géométriques qui se trouvent en haut des bâtiments.

20120804-065204.jpg

On reprend le bus dans l’autre sens peu de temps après et on retourne à Oaxaca. En rentrant à l’auberge on passe par le marché d’artisanat car j’avais repéré quelques chose que je voulais acheter.
Quand on la retrouve, Maxime va un peu mieux.

On ira tous les quatre diner au restaurant italien qu’on avait déjà essayé avant.

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: