Archive

Archive for July, 2012

25th July – Market day in San Cristobal and going to Oaxaca by bus

31 July, 2012 1 comment

We left for Oaxaca today but before leaving, we checked out the local food market in the morning. The hotel is very nice but the people who checked in late made far too much noise in the middle of the night, we had to keep telling to shut the hell up. I guess it’s not the hotels fault.

20120731-175107.jpg

The market was good, people friendly and pleasant to speak to. Some of them were willing to communicate with us. We spent an hour or so here before going back into town.

I killed time by taking photos and visiting an photo gallery whilst the other three did so by doing shopping. We also played UNO.

20120731-175140.jpg

We discovered a restaurant called Cocoliche where they cook the finest Thai red curry and we ate last nights dinner and today’s lunch and dinner here too. It’s marvellous. This evening I had a burrito whilst Julie had my Thai curry.

20120731-175224.jpg

At 8pm we grabbed a taxi from the streets and went to the ADO station where we boarded the ADO platinum bus to Oaxaca. The bus is clean, seats recline a lot more than other buses. We were happy to take this bus. It wasn’t that full do Maxime move to another seat to get more space.

20120731-175305.jpg

En français:

C’est notre dernier jour à San Cristobal alors on en profit pour visiter leur très gros marchés. On se lève tôt pour y être avec les locaux mais en fait ils commencent tou juste à ouvrir quand on arrive.
On passe des étals de fleurs qui sentent bon à ceux de viande avec les tripes, les têtes et les queues à vendre, un peu dur le matin tôt surtout le ventre vide.

20120731-175123.jpg

On passe donc dans une petite boulangerie pour s’acheter de quoi grignotter et plus tard on achètera du jus.
Les couleurs, les odeurs et les gens sont incroyables mais on ne peut pas trop prendre de photos, ils n’aiment pas ça.

20120731-175151.jpg

En sortant du marché, on s’arrête devant plusieurs femmes qui n’ont pas d’étals donc sont installées par terre. On leur achète des tuniques brodées pour £3 puis on continue jusqu’à marche d’artisanat.

Trop de marchés, tuent les marchés et Kwasi rentre à l’hôtel pendant qu’on continue à explorer les étals de vêtements, bijoux et autres souvenirs.

20120731-175240.jpg

On retrouve Kwasi à l’hôtel et on va tous ensemble à Cocoliche pour le déjeuner. Encore une fois c’est délicieux!

Dans l’après-midi on se promène dans la ville et on laisse encore une fois Kwasi qui veut prendre des photos car peu de temps avant on était dans la galerie d’un photographe suisse et il s’est senti inspiré.

20120731-175318.jpg

Pour le dîner, devinez ou nous sommes allés? Gagné, Cocoliche! Quand on aime on ne compte pas…
On mange en vitesse car on doit aller à la gare routière et attraper notre bus de 21h.
Cette fois nous sommes dans la classe ADO Platino et on a des sièges grand luxe avec écran privé, couvertures et oreillers. Je m’endors tout de sure mais suis réveillée à l’arrêt à Tuxtla Guiterrez. Le bus sera à peine rempli.

24th July – One of the most beautiful churches in the world at Chamula

31 July, 2012 Leave a comment

Jocelyne had organised a trip to visit Chamula a beautiful, quiet town and it’s habitants are indigenous.

The tour was organised by Charity called Na Bolom who have access to the indeginous of Chamula. Our guide Maria showed us around the town and also showed us the temple.

20120731-173942.jpg

The temple within this village was extraordinary. I’ve never seen anything like it. The exterior and interior is of a design of a Spanish church but the activities and how the locals pray is totally different.

20120731-174043.jpg

On the church floor are pine leaves scattered every where and candles of all shapes and sizes are lit on the tiled floor. When an occasion happens or is going to happen, for example a family member is travelling the family mostly indigenous clan will come to light candles and pray. There are different types of candles for different occasions, such a shame we were not allowed to take photos but in a way glad as its just magnificent.

20120731-174110.jpg

We visited the local market, Julie and her mother went crazy in their shopping and our guide Maria helped us a lot with the bargaining. Very nice woman.

She then took us to another village where we visited another church and visited a textile place. Julie and i tried on some costumes.

20120731-174151.jpg

We changed the hotels as the one our hotel was putting us in was not great. We checked in Hotel Margarita and in the evening we went to a restaurant that the food wasn’t great, it’s more of a lunch place rather than dinner.

En français:

Ce matin, c’est buffet à l’hôtel donc je suis super contente. Enfin, ma joie baisse d’un cran quand je vois les plats vides. Il nous faudra attendre un bon bout de temps avant de pouvoir croquer dans un pancake.

On quitte l’hôtel vers 9h30 pour aller à l’association Na Bolom qui aide les indigènes des villages alentours. C’est avec eux qu’on a réservé un guide pour visiter deux des villages.

20120731-174007.jpg

Notre guide Maria arrive peu de temps après et on monte en voiture pour aller visiter San Juan Chamulan. Le plus impressionnant à visiter dans ces villages ce sont les églises. En fait, les locaux utilisent les églises construites sur le modèle chrétien mais ils y font des rites mayas. En entrant, on est tout de suite sous le charme: des draps fleuris au plafond, des aiguilles de pin qui recouvrent le sol, des milliers de petites bougies sur les côtés, des chamans qui prient à droite à gauche et des centaines d’indigènes.
Il y fait chaud, ça sent le sapin: on se croirait presque à la période de Noël!
Notre guide nous explique plusieurs choses et nous bien de ne pas prendre de photos avant qu’on puisse faire un tour.
Les indigènes boivent des sodas pendant les rituels pour pouvoir roter et expulser les mauvais esprits de leur corps. Aussi, plus les bougies sont grosses plus elles coûtent cher et plus l’offrande est important. En retour, ils pensent que la réponse du dieu sera importante. Pendre des photos c’est prendre une partie de leur âme et c’est pour ça que c’est interdit.

20120731-174053.jpg

Après la visite de l’église, on va faire un tour dans le marché. Notre guide est super, elle négocie tous les prix pour nous. Du coup, on ressort de là, les bras chargés. Nous avons trois sarapes, ces couvertures multicolores typiques du Mexique et j’ai aussi acheté une petite chemise brodée.

Plus tard, on reprend la voiture et cette fois on se rend au village de San Lorenzo de Zinacantan. On commence par visiter la maison d’une famille locale qui sert aussi de coopération pour plusieurs artisans du village. Forcément, on passe d’abord par la boutique et Maman craque sur plusieurs articles.
Kwasi et moi essayons les costumes traditionnels et on joue les modèles.
Ensuite on rentre dans la cuisine ou une jeune fille fait des tortillas toutes fraîches que l’on déguste une fois cuites avec des haricots, des tomates, de la crème etc…

20120731-174127.jpg

Et puis après cette visite, on se rend à l’église. Celle-ci est moins décorée et moins impressionnante que l’autre. En plus, il y aura un mini drame car on n’a pas le droit de prendre des photos à l’intérieur des églises et un groupe de touriste s’est mis à poser à prendre des photos avec leur gros flash. Tous les locaux étaient en colère et on était coincés avec eux dans le hall car il pleuvait trop pour sortir. On était un peu mal à l’aise car on était nous aussi des touristes.

De retour à San Cristobal de las Casas, on s’installe dans l’hôtel d’en face comme prévu mais quand on apprend finalement le prix de la chambre, on décide d’aller voir ailleurs et on part en vadrouille dans la vieille ville. On ne cherchera pas bien longtemps car le second hôtel qu’on visite à deux chambres libres pour £2,5 de plus que l’autre trou à rats. Du coup, ils font la tête quand on vient récupérer nos valises et qu’on demande à être remboursé de la seconde nuit. Forcément, ils n’ont pas l’argent et nous font patienter et en plus ils se gardent 80 pesos comme ça pour le fun!

20120731-174205.jpg

Une fois installés à l’hôtel Casa Margarita, on se repose un peu et on se retrouve plus tard pour dîner au restaurant Cocoliche, un super restos tenu par trois copines avec de la musique live et des supers plats d’un peu partout. Maman, Maxime et moi prenons des pâtes et Kwasi in curry thaï, on en a tous un peu marre des tortillas préparés à toutes les sauces.

23rd July – Beautiful San Cristobal de Las Casas

31 July, 2012 Leave a comment

We arrived early afternoon in San Cristobal de Las Casas after a 6hr journey by bus from Palenque. The journey wasn’t eventful, the odd locals bribing drivers by closing the road to cars.

San Cristobal is smallish little city in southern Mexican region of Chiapas and the historic centre where we will be staying or the next 2 nights is quiet and colourful. Pasado Jovel Hotel got our bookings wrong, well thy didn’t have our booking ambit have withdrawn the money from Jocelynes account. With the help of a local who spoke English they realised they had made a mistake.

We will stay here for one night then they will put us in the hostel next door. We accepted and then checked in.

20120731-173430.jpg

At this time of the year the rain is inconsistent so one minute it will rain then the next it will stop. We got our ponchos out and walked the slippery streets. Loving my Mexican food, cannot get enough of guacamole and nachos.

Didn’t do much in the evening, looked around and chilled.

En français:

Ce matin, on part en bus pour la bourgade de San Cristobal de las Casas, dans l’état du Chiapas.

On se lève vers 5h45 et on commande un taxi pour aller jusqu’à la gare routière. On a un peu de temps donc on s’achète de quoi manger pour dans le bus.

Kwasi et moi sommes tout devant et Maxime et Maman au fond mais ça ne pose pas de problème vu qu’on passe la majorité du temps à dormir ou regarder des films: “The rise of the planet of the apes” et “Big Momma”.

A l’arrivée, on attrape un taxi qui nous emmène jusqu’à l’hôtel que Maman et Maxime avaient réservé: Posada Jovel. Seul problème, ils n’ont pas la réservation hors la totalité du séjour à été payé… Heureusement ils ont une chambre de libre pour la première nuit et ils pourront nous loger dans leur auberge de jeunesse en face pour la seconde nuit.

20120731-173452.jpg

Une fois les sacs à dos posés, on va dans le centre pour déjeuner et on aura la chance de pouvoir mettre nos capes de pluie et K-way car il se met à pleuvoir des cordes. Du coup on se pose dans le premier restaurant qu’on trouve et on est plutôt bien tombé: ils servent des crêpes au Nutella!

Après le déjeuner, il pleut toujours alors on décide d’aller se poser un peu à l’hôtel.
Pendant qu’on s’occupe du blog, Maman et Maxime vont faire un tour (la pluie s’était arrêtée).
À leur retour, elles sont trempées jusqu’aux os car évidemment la pluie avait repris. Ceci-dit elles ont eu temps d’acheter des bricoles et de réserver un guide pour notre visite des villages indigènes demain.

Pour le diner, on se rend au restaurant Emiliano’s Moustache pour déguster des tacos réputés. Et ben on sera bien déçus… maxime et Maman se retrouvent avec du fromage fondu dans un bol, Kwasi des taquitos fades et moi une assiette de viande recouverte de fromage fondu, pas fameux du tout…

Du coup, on rentre tout penauds à l’hôtel.

22nd July – The ruins of Palenque and Agua Azul waterfall

31 July, 2012 Leave a comment

After breakfast this morning we got a taxi ordered by the hotel to take us to the archaeological site if Palenque just a few kilometres away.

20120731-172243.jpg

At our arrival we were horrified to see the amounts if people there. This is not good, we knew we had to enter the site quickly and try to avoid the tourists. Cost of entrance was $57 Mexican pesos per person.

20120731-172327.jpg

Palenque was a Maya city state in southern Mexico located near the Usumacinta River in the Mexican state of Chiapas that flourished in the 7th century. It dates back to 100 BC and just like other archaelogical sites, once it fell and became of no importance its overtaken by forestation.

20120731-172417.jpg

We entered the site and spent a few hours trying to avoid crowed places and visited the different temples. Some had clear carvings, some of the best we’ve seen so far at any of the Mayan sites.

We then went to town and tried to find out about tours to some nearby waterfalls Misol-ha and Agua Azul.

20120731-172448.jpg

Misol-ha is a high waterfall and visitors can walk behind the fall whilst Agua Azul is supposed to be light blue and a bit continuous, not just one fall but multiple if them. Due to the rain, Agua Azul was not that blue but Julie and Maxime arrempted to swim in it, they came out shivering as it was very cold. On a nice day I oils imagine it ring very beautiful but rain somehow ruined it.

20120731-172550.jpg

We found a restaurant where we ordered drinks and played UNO to kill time before going back to our tour bus.

Ate at the hotel in the evening and slept early because we have an early morning start.

En francais:

On se lève tôt aujourd’hui car on va visiter le site de Palenque.

Après le petit déjeuner, on monte dans un taxi qui nous emmène sur le ôte à quelques kilomètres de l’hôtel. Il faut payer un droit pour utiliser la route de 57 pesos puis à l’entrée on paye 57 pesos cette fois pour le billet.

20120731-172304.jpg

On voit avec horreur que le parking est déjà rempli de bus et les sentiers pleins de groupes.
On se dépêche et on leur passe devant mais il y aura quand même beaucoup de monde.

20120731-172345.jpg

À l’entrée du site on a pu voir le temple des inscriptions. C’est seulement en 1949 qu’ils ont trouve un escalier secret qui menait au tombeau d’un roi maya important: Pacal. Et trois ans plus tard, ils en ont sorti son sarcophage de 13 tonnes!

20120731-172428.jpg

Ensuite, on a continue vers le Palais, qui pour une fois est ouvert au public.
Plus loin, on visite les temples du soleil, de la croix, de la croix foliée etc… Avant de descendre dans la jungle jusqu’au temple des chauve-souris et enfin le musée.

L’entrée au musée est incluse dans le billet donc on y fait un petit tour. Il y a notamment une reconstitution du tombeau du roi Pacal et quelques masques funéraires.

20120731-172505.jpg

Ensuite, on a tous pris le collectivo pour se rendre en ville. On voudrait changer nos billets de bus pour demain alors on va au terminal ADO. Malheureusement ce n’est pas possible donc il faut se dépêcher pour réserver quatre place pour faire le tour qui mène aux cascades de Misol-Ha et Agua Azul.

Des que c’est fait on achète à manger et on file à l’hôtel pour de changer. 20 minutes plus tard, le minibus vient nous chercher.

20120731-172608.jpg

La cascade de Misol-Ha est sympa puisqu’on peut marcher derrière le rideau d’eau.
Et à Agua Azul, on peut se baigner mais évidemment il y a un orage quand on arrive. Enfin, ça n’a pas empêché Maxime et moi de se baigner dans l’eau très froide.

De retour à l’hôtel vers 19h on dîne avant de se coucher tôt pour le départ plus que matinal du lendemain.

21st July – Chillout time in Palenque

31 July, 2012 3 comments

We arrived in the city of Palenque around 8am so we checked into Hotel Aldea.

We really took it easy today, we had breakfast whilst we waited for our rooms to be cleaned. Once the tourist bus that drops people here for breakfast had left we checked into our rooms and then spent some time inside the swimming pool.

Chilled in the evening, had dinner and slept.

En français:

On a eu droit à plusieurs contrôles militaires pendant la nuit mais à part ça, j’ai plutôt bien dormi, Maxime et Kwasi aussi. Maman, en revanche, pas du tout!

À l’arrivée, on récupère nos sacs et on grimpe dans un taxi jusqu’à notre hôtel quid e trouve sur la route pour aller aux ruines de Palenque: la Aldea.

Comme il est tôt 8h, nos chambres ne sont pas prêtes alors on passe le temps en prenant un copieux petit déjeuner. On a pu voir tous les touristes partir pour le site et du coup on a l’hôtel et la piscine pour nous tout seul pour le reste de la matinée.

Pour le déjeuner, on reste à l’hôtel et on se régale avec leurs plats mexicains qui ont des prix très raisonnables.

On se repose aussi l’après-midi et on ne sort même pas pour dîner.

20th July – Allergy to bee stings and Calakmul

27 July, 2012 Leave a comment

Breakfast at the hotel was really good even though I went for the kids breakfast, it was more than enough.

We drove from the hotel which is at the start of the 63km route to Calakmul main entrance. On this route toucans, wild turkeys, monkeys can be spotted. A fee of $56 MXN had to be paid for the car and then $28 MXN per person, then we paid the same again 20km down the road and eventually a $46 MXN per person for the entrance to Calakmul.

20120727-144102.jpg

Calakmul is one of the most important sites of the Mayan in Mexico and certainly the biggest area of temples in Mexico with over 7000 temples in this archaeological site. It is supposed to be better than the one in Guatamala (Tikal)

After spend two hours here we left and headed towards Chetumal but stopping at another Mayan archaeological site called Kohunlich which was pretty and at one of the ruins is a mask. Whilst marvelling the masks I got stung three times by three different bees and I got an allergic reaction to them.

20120727-144126.jpg

My right hand began to ache and within the space of two to three hours it had swollen to a size that when I clinch my fist, I cannot seen the knuckles. I took some an allergy tablets but that didn’t work. I also put ice on it to reduce the swelling and also the heat of the area.

We left the car at the airport and then waited till 12am to board the bus to Palenque. At this point we were all sweating, clothes stunk of sweat and got changed and wiped ourselves in the toilets.

20120727-144256.jpg

Journey is supposed to take 6 hrs to Palenque and we were told to wrap up warm as Mexican buses are cold but it wasn’t, not as cold as Bolivian and Panamanian buses anyway.

En francais:

Maxime et Maman n’ont pas bien dormi après l’épisode de la souris et veulent prendre un vrai petit déjeuner avant de se rendre au site de Calakmul.

La route jusqu’à site est limitée à 30 km/h et dure 60km et l’on doit payer deux fois, une fois à la municipalité, une fois au gouvernement pour pouvoir l’emprunter.
Bien sur, on dépassera la limite et on arrivera au site à 9h.

20120727-144139.jpg

Comme c’est si éloigné de tout, on sera presque tout seuls pour visiter et puis c’est enfoui dans la jungle alors à part des dindons sauvages et quelques oiseaux on a rencontre personne d’autre.

Sur ce site, il y a trois itinéraires de visite et on choisit le moyen qui prend en compte les bâtiments les plus intéressants.
La balade mélange jungle et ruine et est plutôt bien faite.
Calakmul a les pyramides les pyramides les plus hautes du pays et à part El Mirador au Guatemala ce sont les plus hautes des pyramides mayas.

20120727-144202.jpg

Le site faisait partie d’un groupe de villes comprenant Tikal au Guatemala. D’ailleurs, du haut de ces fameuses pyramides on peut facilement voir le Guatemala.
Pendant la visite, on verra les bâtiments habituels: jeux de balle, palais, temple etc…

Plus deux heures plus tard, on reprend la voiture et on roule jusqu’à l’hôtel pour y déjeuner.

Et après, on roule jusqu’à site de Kohunlich tout près de Chetumal.
On a tous été très surpris par le site. Il était vraiment superbe, avec des palmiers, de la pelouse et des bâtiments très bien conservés. C’était très agréable de s’y promener.
Et en plus, il y a aussi un Templo de los Mascarones avec plus de quatre masques du dieu soleil en très bon état.

20120727-144321.jpg

Tout se passait bien jusqu’à ce que Kwasi se fasse piquer par deux guêpes. Du coup, on a finit la visite vite fait.

Et pour en finir avec Bing, nous sommes retournés à Chetumal.
D’abord a la gare routière pour y déposer nos sacs et ensuite à l’aéroport pour la rendre.
J’étais ravie d’apprendre que la caution de 917 euros allait nous être remboursée en entier vue que j’ai été la seule à conduire sur ces maudites routes mexicaines, pleines de trous et de dos d’âne invisibles…

De l’aéroport, l’agent Europcar nous a reconduit à la gare routière ou à du patienter pendant plus de cinq heures pour notre bus direction Palenque.

Le pauvre Kwasi à la main et les bras tout gonflés à cause de ses piqûres et les médicaments pour allergie n’y font rien.
Même les pizzas de Dominos qu’on mange en guise de dîner ne lui remontent pas le moral.

Trente minutes avant le départ du bus, on s’équipe de tous les vêtements chauds qu’on possède car on a entendu dire qu’il faisait bien froid à bord.
En fait on a fait trop prévu, il y a simplement un peu de clim’ mais à n’a vraiment rien a voir avec nos malheurs en Bolivie ou au Panama.
Les bus mexicains ne sont pas aussi confortables que ceux du Chili, Pérou ou même Argentine et la pauvre Maman à bien du mal à dormir…

Kwasi et moi sommes habitués et deux minutes après le départ, on dort à poings fermés.

19th July – Rat falling on mosquito net and getting lost from Campeche to Calakmul

27 July, 2012 1 comment

Looking at the map, it’s supposed to be easy to get from Campeche to Calakmul. We stopped at another Mayan site called Edzna, which was also cool and they have a hut here we could view carvings of faces. Glad we came the time we did as there was a bus full of kids waiting by the gate. Entrance to the gate was $46 MXN (£2.75) per person.

20120727-143234.jpg

After leaving this site we kinda got lost, not knowing exactly where we were. With our limited Spanish and locals not knowing how to read maps it was difficult locating our exact spot. A tank driver asked us to follow him and took us back on the route we’ve just driven for about an hour.

20120727-143358.jpg

We took their recommendations and followed the route to a small town called Dziabalchen where we ate at a local hut. The first restaurant we entered the music was loud on the outside and when we literally entered the door, the music stopped, just like we have seen in western movies.There were around 10 people in there and they were all drunk.

After driving for 2 hrs we eventually arrived in Xjipul where we drive 57km to our hotel near the Calakmul site.

20120727-143449.jpg

The hotel is set within the woods and cabins made of wood, has a swimming pool, wifi in the restaurant, really liked it and how they have tried to blend all things not wooden into wood.

20120727-143518.jpg

After a very good dinner at the restaurant in the hotel, we went to sleep and whilst in bed, I heard Jocelyne calling Julie’s name so I woke Julie up and the cries were for a rat that dropped on their sleeping net. Julie called a staff and it got rid of it. Maxime had to be convinced it won’t happen again and it was ok to sleep in the room.

En français:

On commence la journée par aller en ville s’acheter de quoi déjeuner avant d’attaquer la visite du site d’Edzna.

Pas très loin de Campeche, l’ancienne cité maya est réputée pour son palais à cinq étages et son temple de los mascarones. Le dernier s’appelle ainsi pour les ex masques du dieu soleil en stuc sur le fronton. Les masques sont en très bon état de conservation et on peut encore voir des bouts de peinture.

20120727-143251.jpg

Après Edzna, c’est le drame on se perd et malgré leur gentillesse les mexicains ne nous aident pas du tout.

On met plus de six heures pour rejoindre, Xpujil, un village pourtant si proche sur la carte. Les locaux ne savaient pas ou on se trouvaient sur la carte ou bien n’était pas d’accord sur l’endroit ou on se trouvait.

20120727-143410.jpg

Au final, on écoutera les conseils d’un chauffeur poids lourd et on fera demi-tour pour aller faire un grand détour pour soi-disant éviter une mauvaise route pleine de trous.

En fait, on était sur la bonne route et on aurait pu être arrivés bien plus tôt.
Mais bon, si on avait continué on aurait pas ou manger sur une place centrale du poulet grillé servi avec les mains, avec des mouches et des yeux de locaux ébahis tout autour de nous!

20120727-143504.jpg

Finalement vers 17h, on arrive à l’hôtel juste au départ de la route pour le site de Calakmul.
On s’installe dans nos cabanes dans la jungle et on se détend pendant longtemps dans la piscine bien fraîche.

20120727-143536.jpg

Et pour le dîner, on mange au restaurant de l’hôtel au beau milieu des arbres et des insectes.

Autre drame en fin de soirée, un petit rongeur tombé du toit sur la moustiquaire de Maxime.
Après un moment de panique, on fait sortir tout le monde de la chambre et un employée de l’hôtel s’occupe de l’intrus. Quand il ressort, il est bien fier et me montre la bête en la tenant par la queue. RIP petite souris…

Categories: Mexico Tags: , , ,