Home > Colombia > 13th June – A new UNESCO site ticked off at San Augustin

13th June – A new UNESCO site ticked off at San Augustin

Not a lot of time to spare today as we needed to visit the archaeological site in San Agustin before heading back to Popayan for the night. There are a lot to see in San Agustin in terms of statues wise but we did not have time to do anything outside the site.

20120615-111833.jpg

One thing about the bread in Colombia is that, they are always filled with cheese of something that doesn’t really appeal to us. All we wanted was plain bread but the closest we came to plain bread was the milk bread. We bought a couple of slices of cake and bread for breakfast and walked the 3km to the national park. We didn’t see any collectivos that we could have taken to the park at a cost of $1,000 Colombian pesos.

The walk was ok but just tedious. At our arrival at the park, we bought tickets for $10,000 Colombian pesos per person and then a guide book for $15,000 Colombian pesos (cheaper than an actual human guide).

20120615-111857.jpg

The park is located on the foothills of the Colombian Massif and it’s a UNESCO site. Within this park and surrounding hills are prehispanic sculptures that inhabitants made and these sculptures are made of hard stones of volcanic origin which archaeologists believe dates back to the fourth millennium.

20120615-111924.jpg

The statues are usually part of burial sets that includes funeral mound inside which the dead body is placed over slabs or in a stone. There are lots of these statues and that’s hat we spent around 4 hours walking around and viewing them and also other statues in the forest where thy are not sure what their purpose was.

20120615-111949.jpg

After our tour, we took a collectivo back to town centre, had lunch and chilled at the hostel till we had to get the bus back to Popayan. Same agency dropped us to where the bus stopped and we then took it to Popayan but we were not sat together. Julie had an annoying guy next to her who kept using her footrest or would put his jacket on and open the window. Complete idiot. We also had to go through the same ritual of being searched by the young military guys.

20120615-112007.jpg

We arrive in Popayan, had pizza to eat which was rather disguusting as it had no tomato and we were shocked by the size of it. It was huge, it had 10 big slices and that was small on the menu. If it only had tomato on it. Very disappointed. I had a bit of indigestion after eating that and then attempted to sleep.

En français:

On se lève tôt pour pouvoir acheter de quoi manger au p’ti dej, réserver nos billets de bus pour cet après-midi et surtout être tôt dans le parc archéologique, tout l’intérêt d’une visite à San Augustin.

On se débrouille pas trop mal, et on commence la visite, billets et guide en main à 9h15.
Enfin, on a bien suer à faire les 3km qui séparent la ville du parc archéologique…
En fait, cette région à été habitée par des groupes sédentaires et ils ont laissé derrière eux des énormes sculptures de pierre dont la plupart sont des symboles funéraires.

20120615-112046.jpg

Le site est immense et il nous faudra presque 4 heures pour tout voir.

On commande par Mesita A, un endroit qui contient de très belles statues bien détaillées. Owen apprendra beaucoup grâce au guide qu’on a acheté à l’entrée – c’était moins cher que de louer les services d’un guide.
En fait, pour enterrer les gens imports, il fabriquaient des mini collines et y l étaient des statues et des dolmens pour y cacher les sarcophages.

20120615-111845.jpg

Après Mesita A, on visite Mesita C et la fontaine de Lavapatas. E fait, ils ont sculpté la roche qui se trouve au fond de la rivière et ils en ont fait une fontaine avec des canaux etc…
Un peu plus haut, on peut apercevoir le site de Altos de Lavapatas et de la, on rebroussera chemin pour arriver jusqu’au site de Mesita B, le second plus important avec Mesita A.

En fait, ‘mesita’ en espagnol ça veut dire petite table ou table basse et les gens qui ont découvert le site trouvaient que les dolmen ressemblaient à des tables basses, chacun son opinion….

20120615-111906.jpg

Après les mesitas, nous sommes revenus jusqu’à l’entrée pour visiter la forêts des statues. C’est un endroit dans le parc ou les archéologues ont place les statues dont ils ne connaissaient pas l’emplacement original. Et les touristes peuvent les voir le long d’une piste dans la jungle. C’est plutôt sympa à faire et surtout les statues présentés sont presque plus belles que les autres.

20120615-111935.jpg

Et pour finir la visite, on fait un tour dans le musée qui est consacré aux céramiques. ‘m’est en fait avec les pots et autres objets en céramiques placés dans les robes qu’ils ont pu dater les divers éléments du site. En effet, plus le pot est élaboré et plus récente la tombe est et vice-versa.

Pour retourner à San Augustin, on prend le Collectivo (1000 pesos) et quand on y arrive on se pose au restaurant local El Fogon pour le déjeuner. On commande tous les deux là formule almuerzo avec soupe, poulet avec riz et haricots et un jus. C’était pas mauvais!

20120615-111958.jpg

Ensuite, on retourne à l’auberge pour profiter de leurs hamacs et de leur wifi le temps d’attendre le départ de notre bus.

À 15h15, on se rend à l’agence dans laquelle on a acheté nos billets ce matin et de la, on nous fait monter à l’arrière d’un pick-up pour aller jusqu’à El Cruce.

20120615-112036.jpg

Je suis assez étonnée mais on n’attendra à peine 3 minutes avant que le bus pour Popayan n’arrive.

Je me retrouve assise à côté d’un jeune colombien qui se croit cool à porter des fausses Oakley alors qu’il fait sombre et surtout à s’assoir complémenté avache avec son pied sur MON repose-pieds.

20120615-112057.jpg

Je vais bouillir pendant plusieurs heures avant de reprendre les droits, non mais!

On a eu droit au même contrôle de l’armée et cette fois, on a même un peu plaisanté avec les militaires.

On est de retour à Popayan à 20h30 et on prend un taxi pour retourner au Parklife Hostel.
On ressort presque aussitôt pour aller dîner et on aura le malheur de mal choisir notre restaurant.
On mange une pizza sans sauce tomate, avec trop de fromage et quatre sortes de saucisse, vraiment immonde!

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: