Home > Ecuador > 9th June – Market day in Otavalo

9th June – Market day in Otavalo

Saturday is market day in Otavalo and to miss the tourists crowd we got up early at 7am to ensure we were scanning the place by 8am.

There are three types of markets on the Saturday in Otavalo, the livestock market which is 5mins just outside the main centre, the market for locals just a couple of blocks from the main market and then the min market where tourists folk to in order to buy souvenirs for themselves and also for loved ones back at home.

20120611-175632.jpg

Julie and I started with livestock market which was at times a little disturbing. The most haunting noise we heard was the squealing of pigs being dragged home by their new owners. At this market one can buy, pigs, guinea pigs, chicken, horses, cats and cows.

20120611-175655.jpg

We stood around observing the traders and watching the local women in their black long skirts and white embroidered blouses with gold necklaces look for the best deal for their family. Men wore white trousers, hat and a poncho.

20120611-175717.jpg

After an hour of being here, we went back into the centre where we started scouting the place. This market is huge, bigger than any of the ones we have visited in Bac Ha (Northern Vietnam) or Tarabuco (Bolivia). Otavalo market is supposed to be the biggest and most important market in South America, so if there is a market to visit, this is the one.

20120611-175759.jpg

After scouting we decided to buy a few things such as trousers for the both of us, a top for me and Julie bought a couple of bags and a wooly hat. We had lunch at the market and then looked around again.

20120611-175817.jpg

In the evening we had dinner in a typical Ecuadorian restaurant where I had fish and rice and Julie had prawns and rice.

Tomorrow morning we leave for Colombia.

En français:

J’ai attendu ce jour avec impatience. Nous sommes à Otavalo et cette ville est le lieu d’un des meilleurs marchés d’artisanat de toute l’Amérique du Sud.

On s’est donc levés tôt pour pouvoir en profiter avec un minimum de touristes.

20120611-175644.jpg

Notre premier stop, le marché des animaux où les locaux échangent veaux, vaches, cochons, lamas, moutons, cochons d’Inde. C’était très impressionnant entre le nombre d’animaux et les cris des cochons qui ne voulaient pas montés dans le camion de leurs nouveaux propriétaires.
Le marché des animaux se trouve de l’autre côté de la Panamerica et est plus éloigné des autres marchés du centre.

20120611-175707.jpg

Après avoir visité premier coin, nous revenons au centre ville pour faire un tour dans le marché artisanal: Plaza de Ponchos. La, il y à des centaines d’étals dont les vends attendent les touristes en tricotant, papotant ou dormant.
Ici on peut acheter des hamacs, des fausses têtes rétrécies, des pantalons, des ponchos, des bonnets, des chaussures, des bijoux et tout ça de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Ça donne un décor très varie et coloré.
Pour notre premier passage, nous ne faisons que regarder.
Au deuxième passage, on achète des pantalons, des sacs, des hauts, des cartes postales etc…

20120611-175724.jpg

Tout ce shopping nous fatigue et nous rentrons à l’auberge pour faire une pause.
Juste après, on retourne au marché pour y déjeuner cette fois. On avait repéré plusieurs étals vendant du poisson grillé et autre. On se pose donc sur un petit banc bancal au milieu de locaux aussi affamés que nous. Kwasi commande un tilapia grillé et moi du poulet. On s’en sort pour $4 et on a vraiment bien mangé. Quand on quitte notre restaurant ambulant, on voit plusieurs autres groupes de touristes tenter la même chose.

20120611-175739.jpg

Pour digérer, rien de tel qu’une petite marche dans les passages étroits du marché pardi!
On s’aventure un peu plus loin cette fois et on découvre qu’on avait pas vu la moitié du marche la première fois! Cet endroit est incroyable. En plus, les locaux sont habillés en costume traditionnel et c’est la aussi qu’ils viennent faire leurs courses.
Les femmes portent une jupe longue avec un haut à frou-frou blanc brodé et les hommes portent un pantalon blanc avec un poncho bleu marine et surtout ils ont les cheveux longs tressés couverts avec un Panama. Ils sont très élégants.

20120611-175807.jpg

Bon après on rentre quand même à l’auberge et on se repose. On s’amuse à faire un défilé avec nos nouveaux achats.
Heureusement qu’Ines et Charles ont emportés avec eux certaines de nos affaires sinon on n’aurait jamais eu la place! Merci encore…

Pour le dîner, on décide d’essayer les menus typiques de Mi Otavalito, tout proche du centre. Je commande des crevettes et Kwasi du poisson. On a eu raison, c’était très bon.

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: