Home > Argentina > 17th April – Arrival in Mendoza from Bariloche and taking it easy

17th April – Arrival in Mendoza from Bariloche and taking it easy

Arrived in Mendoza all sleepy eyed but cannot be sleepy in this city as pick pockets could get us. We hopped into a taxi for a 15min ride to our hostel at a cost of $14 ARS.

Hostel Suites in Mendoza was our destination, very clean and has a good vibe. Checked out what we can do over the next couple of days, and had Macdonalds for lunch then walked to Plaza Independiente.

20120422-193219.jpg

We visited a museum in the park and to be honest, it’s a very very poor one. No one should waste their $9 ARS to enter it.

Still shattered from our bus journey, we made ourselves spaghetti bolognese for dinner an slept. We shared a room with a 19yrs old english guy and he seems quite nice.

En français:

Je me réveille vers 8h et peu de temps après on nous sert le petit déjeuner. Vers 9h, on arrive à la gare routière de Mendoza.

On prend un taxi pour aller jusqu’à l’auberge qu’on a réservé Hostel Suites Mendoza, de la même chaîne que celle de Buenos Aires.

Quand on arrive, on a la chance de pouvoir aller dans notre chambre sans attendre l’heure officielle de 14h. On est dans un dortoir de 4 et un seul lit est occupé pour le moment.

On passe la matinée à glander à l’auberge et on va chez McDo pour le déjeuner.

20120422-193250.jpg

Une fois douchés, reposés, rassasiés, on part, armés du plan de la ville, explorer la capitale du vin.

On commence par aller à la Plaza Indepencia, qui représente le cœur de la ville. On voit qu’il y a un musée d’art moderne et on décide d’entrer, faut bien se culturer de temps en temps.
Bon ben si vous allez à Mendoza et que vous avez de l’argent à dépenser inutilement, vous pouvez aller au MoMA de Mendoza, et comme nous vous ressortirez déçus.

Ensuite, on décide d’aller au Parque San Martin, un grand parc dans un coin de la ville. Sur le chemin, on passe dans les quartiers chics de la ville et on admire les maisons gigantesques avec garde de sécurité. On met une vingtaine de minute à y arriver et on se pose sur l’herbe pour faire une petite pause.

Quand on revient, on fait un détour au Carrefour du coin et on achète de quoi cuisiner ce soir: spaghettis bolognese.

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: