Home > Argentina > 10th April – A day of disappointment in Los Antiguos

10th April – A day of disappointment in Los Antiguos

Checked out of the stinky room we had been staying in, Julie found a bed bug on my lovely pink carpet textured blanket. Gave us the creeps and we couldn’t have gone out of there faster.

Went past a supermarket and bakery on our way to the bus station which is a good 15 minutes walk all the way to the other end of town. Los Antiguos was our next destination is set on the banks of deep blue of Lago Buenos Aires and also known as the Cherry capital.

20120412-222229.jpg

Los Antiguos is beautiful but businesses do not keep time very well and the tourist information is completely useless. We had a frustration day of waiting for almost two hours to book for our bus to Batiloche and in the end we didn’t book because the person who works for the bus company Chalten, had not turned up.

The main reason for stopping at this place was to book a tour to see Cueva de las Manos and the only agency in town is not doing tours for a week because of lent. Aaaaaaarrrrrgggghhh, We have stayed three days in a place where there is nothing to do for nothing. Such a waste of money and time.

20120412-222219.jpg

We know it is the end of season but the agency (Chelenco) arranging the tours should tell at least the tourist office it’s not doing any tours. The tourist office cannot make calls on your behalf either. If you come to this part of the world make sure you know things work otherwise don’t bother staying.

So a really pissed off day, finally booked our bus tickets to Bariloche and went to sit by Lago Buenos Aires to watch the sun go down. It’s a vey beautiful lake, the second biggest lake in South America. Went back to hotel and slept.

20120412-222246.jpg

A very long and disappointing day which started full of promise.

En français:

On se réveille vers 8h30 dans notre chambre sans fenêtre. On prend nos douches à reculon car la salle de bain est vraiment dégoûtante.

Fatalement, on a pris la décision de quitter Perito Moreno et d’aller s’installer à Los Antiguos. D’après le guide, c’est beaucoup plus sympa et on peut trouver des tours jusqu’à la grotte des mains donc c’est tout bénéf’.

Peu avant 10 heures on part de l’hôtel et on marche jusqu’à la gare routière qui se trouve à l’autre bout de la ville.

20120412-222242.jpg

On arrive une heure plus tard dans la petite bourgade de Los Antiguos.
Quand on descend à la gare routière, un petit papi nous propose de nous déposer à l’auberge de notre choix.
Pour éviter les mauvaises surprises, je lui demande combien ça coûte et il me répond 10 pesos. Je lui dit merci mais on va y aller à pieds et du coup il nous offre de nous déposer gratuitement.
Au final, on lui donnera 5 pesos pour la course.

On dépose nos sacs à Albergue Padilla et on part en vadrouille dans la ville pour s’occuper de réserver notre tour à la Cueva de las Manos et notre billet pour Bariloche.

On commence donc notre tour de la ville par l’office du tourisme qui nous une carte et tous les renseignements dont on a besoin.

20120412-222255.jpg

Deuxième étape, la gare routière, eh oui! Un message sur la vitre du guichet dit que la personne arrivera à 13h, parfait il est moins le quart.
Une demie-heure plus tard, toujours personne. Je décide d’aller au seul guichet ouvert pour demander si ils savent ou est la personne qui s’occupe des billets Chalten Travel. On me répond qu’elle doit arriver à 14h. À ce point il est 13h donc on décide d’attendre mais à 14h15, il n’y a toujours personne alors on décide de retourner en ville pour se rendre à Chelenco Tours, la seule agence du village qui propose des tours à la grotte.

On ne trouve pas facilement, on retourne à l’office du tourisme pour s’assurer de l’adresse et on repart en vadrouille.

Entre temps, on décide de déjeuner au restaurant Viva El Viento. On est les seuls clients. Ce qu’on nous sert est délicieux, un bon steak pour Kwasi et une escalope milanaise pour moi.

Après le repas, on repart en excursion pour trouver l’agence. On la trouve a la limite du village. Forcément, il n’y a personne pourtant une affiche dit que ça ouvre à 16h30 et il est 16h30. On a beau sonner, personne ne vient. L’agence est une petite cabine en bois près de la route et au fond du terrain, il y a une maison alors je décide d’aller sonner directement. Un monsieur m’ouvre et il me dit que c’est la semaine sainte alors il a décidé de ne pas travailler. Génial!

20120412-222300.jpg

On retourne à l’office du tourisme pour expliquer notre cas et on demande si quelque peut nous y conduire. Un mec sympa appelle une compagnie de taxi qui nous propose d’y aller pour 1000 pesos. Non merci! Un tour coûte normalement 250 pesos par poser sonne.

On est venu jusqu’ici pourvoir ces fichues grottes et maintenant on va devoir passer une journée à ne rien faire et à attendre le bus.

Tiens d’ailleurs, quand on retourne à la gare routière, la fille est là.

Après toutes ces déceptions, on décide d’aller se détendre au bord du lac Buenos Aires, le plus grand lac d’Amérique du Sud après le lac Titicaca (Bolivie/Pérou).

Sur le chemin du retour, on s’achète du pain et du dulce de leche pour le dîner car on n’a pas de cuisine.

On regarde la fin d’un film en grignotant puis on se couche, contents d’être dans un dortoir à quatre sans personne d’autre.

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: