Home > Argentina, Chile > 31st March – Leaving the end of the world

31st March – Leaving the end of the world

Leaving Ushuaia was a bit of mixed emptions as this part of the world is beautiful but the 8am start was not painful either because of sunrise and the carpet of clouds on the lake looked serene and mystical.

The bad side is the hostel as its infested with bed bugs and we didn’t sleep well at all. We were up at 4am because Julie didn’t want to be bitten anymore, had enough of it.

20120406-113428.jpg

Stumbled into the bus and then found our seats and enjoyed the 15 hour journey to Peurto Natales. It was the same journey we had taken 3days before but when we cos the river with the ferry, we turned left and stayed on the Chilean side.

We didn’t arrive in Puerto Natales till 10pm and checked into our hostel called Erratic Rock. It’s a very nice and warm place, the beds and showers looked great and happy to be in the warmth of the hostel.

20120406-113514.jpg

En français:

Je passe une très mauvaise nuit. J’échange de lit pour voir si ça change quelque chose mais non les bêtes me suivent. À 3h30, on quitte la chambre et on va dans la salle commune. À la lumière, je peux voir l’étendue des dégâts et oui j’ai une nouvelle vingtaine de piqûres. La réception a soit disant oublié d’appeler les exterminateurs… Super!

On essaie de dormir tant bien que mal dans la salle télé pas chauffée mais c’est pas gagné.
À 6h30, on se prépare, à 7h, on prend le petit déjeuner et trente minutes plus tard on part de cet endroit maudit.

20120406-113408.jpg

Le bus pour Punta Arenas est plein. On part a l’heure et le voyage passe très vite car on ne fait que dormir. Encore une fois, on doit passer la frontière avec le Chili puis traverserais cette fois on ne retourne pas en Argentine, on reste au Chili car nous allons jusqu’à Puerto Natales, la base pour explorer le parc national Torres des Paine.

Un peu avant Punta Arenas, on descend au milieu de nulle part pour attraper le bus pour Puerto Natales.

20120406-172332.jpg

Ca nous fait gagner du temps donc ça nous permet d’arriver pile à l’heure à Puerto Natales. Pour une fois, on a bien choisi notre bus et notre auberge car on n’a que 50 metres à marcher pour arriver à Erratic Rock, notre maison pour les deux prochains jours.

Quel bonheur quand on rentre et qu’on voit un poêle en marche. Julie, une française qui bosse ici pour la saison nous fait faire le tour du propriétaire et nous annonce que le bâtiment d’a côté qui appartient au propriétaire de Erratic Rock font soirée taco. On hésite pas, on pose nos affaires dans notre dortoir de quatre lits et on fonce.

On se couche sous nos 2 épaisses couvertures et on ne tarde pas à dormir profondément.

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: