Archive

Archive for April, 2012

28th April – At 4430 metres high in Bolivia, altitude sickness kicked in

30 April, 2012 2 comments

Never experienced altitude like this before, we slept at 4430m and it was difficult for most of the group to breathe in the middle of the night. Julie was having chest pains and felt her rib cage was preventing her from breathing properly. I was ok with breathing but it was the headaches that was hurting me and for Julie also.

20120430-113847.jpg

The first stop of our 2nd day tour was Arbol Desierto, which is basically a lava field and has huge rocks just sticking out, one looking like a tree. The scenery was amazing, snow capped mountains behind surrounding us and the bluest of skies. We then went past a few Hendionda, Honda, Canapa lakes which we had photo opportunities.

20120430-113944.jpg

Drive through a little town that used to e the main stop for tourists but it’s deserted now and it seems the main jobs for locals are growing Quinoa. They were all in the fields, harvesting their crops in the heat but still wore their traditional thick clothing and wonderful hats.

Alajandero was a little more happier today, maybe he’s not that bad after all but doesn’t mess around. If he wants to go he wants to go.

We arrived at our second base camp just before the saltflats where our hostel is made of salt, the tables, chairs, beds and even lamp shades. It’s a really cool place, cold but better than the day before.

20120430-114104.jpg

There has been rain the salt flats and Alajandero asked us if we wanted to go with him to test if we can pass the water. When we arrived it was sunset and the salt flats were like a lake but we could go through so we are still on schedule for tomorrow.

20120430-114155.jpg

We watched the sun set, took some photos, had dinner back in the hostel and slept.

En français:

J’ai passe une horrible nuit. Il a fait froid, puis chaud, j’avais du mal à respirer et je ne trouvais pas de bonne position!

Bref, je me lève avant le réveil et fait ma toilette avec des lingettes avant de remballer mes affaires.

À 7h, on prend le petit déjeuner et la voiture est chargée avec les sacs et nous peu de temps après 7h30.

20120430-113901.jpg

On commence la journée de visite par El Arbol de Piedra, l’arbre de pierre qui se trouve dans le désert au milieu d’autres formations rocheuses qui ne sont que des restes de lave qui a coulé ici il y a des millions d’années.

Après ça, on roule dans le désert de Siloli.
Ensuite, on passe près de plusieurs lagunes dont Laguna Chiarcota, Hedionda et Honda ou l’on passe du temps pour y prendre les flamants roses en photo.

20120430-114003.jpg

On voit une dernier lagune, Laguna Cañapa avant de continuer la route au milieu du désert entouré de volcans aux sommets enneigés.

Finalement, le changement d’itinéraire qu’il nous a proposé hier se fait car les chauffeurs des deux autres voitures font la même chose.

On traverse donc un premier Salar, celui de Chigaya. C’est impressionnant cette fine couche de blanc! On doit aussi traverser une ligne de chemin de fer et on doit sortir de la voiture pour que l’on puisse passer.

20120430-114128.jpg

Après le petit village de San Juan, spécialisé dans la culture de qui la quinoa, nous changeons de direction pour aller jusqu’à Chivica. C’est la que l’on passera notre deuxième nuit dans un hôtel construit en sel. Le sol, les murs et les décorations sont tout en sel. Cette fois, on aura droit à une chambre double mais toujours pas de douche!

Vers 17h30, Alejandro veut tester la route dans le Salar de Uyuni car c’est inonde et c’est la route qu’on prendra demain matin dans le noir. Alors il nous propose de venir avec lui et on accepte. On roule sur une petite partie surélevée pendant huit kilomètres jusqu’à ce qu’on arrive à la fin et la on doit rouler dans de l’eau. On est complètement entouré d’eau sur des centaines de mètres à la ronde. Ensuite il fait demi tour et revient sur la route. On prend quelques photos et on admire le coucher du soleil avant de retourner à notre hôtel de sel.

20120430-114221.jpg

Alejandro nous fait un petit briefing de la journée de demain et nous explique ce qu’est un salar. En fait c’est un lac recouvert d’une croute de sel. Celui de Uyuni est le plus grand au monde et fait plus de 12,000 kilomètres carre, a peu près grand comme la Hollande.

Pour le dîner: soupe, poulet/patates et vin argentin!

Advertisements

27th April – 3 day tour from San Pedro Atacama to Uyuni in Bolivia

30 April, 2012 2 comments

We left for Bolivia this morning on a three day tour that would take us to Uyuni. This tour will take us through some of the most scenic routes that Bolivia has to offer, arriving at 5000m altitude and our final destination the largest salt flats in the world at Uyuni.

Bus picked us up late and finally exited Chiles’ border around 9am to enter Bolivia. The Bolivian immigration is situated in the middle of nowhere but has beautiful scenery. Six of us (I’m the only English guy all the rest French) packed ourselves into a 4×4 car, our bags at the top with gas cylinders.

20120430-105219.jpg

Bolivia is sometimes referred to as the Tibet of South America as its so remote and boasts the highest city in the world at Potosi. What’s great about Bolivia is its population is still 60% indigenous people or pure native American people.

The first few stops were at Laguna Verde (Green Lake) and Laguna Blanca (White Lake), depending on the sediments, this is what determines the colour of the lake. We also went past a place full of rocks named Desierto Dali.

20120430-105259.jpg

When we reached the hot springs, it’s was far too cold, so we didn’t jump into the pool but watched from afar. Also at this point and knees were killing me and just needed to rest it so I was happy to get to our Refugio (like a hostel) even though it didn’t have showers and also electricity is switched on between 7pm and 9pm.

20120430-105340.jpg

I stayed in bed whilst everyone went to Laguna Colorada con tres clases de flamencos, basically a pink/red lake where you get to see flamingoes. Julie showed me the photos when she arrived.

20120430-105440.jpg

Had soup and spaghetti bolognes for dinner and then went to sleep in this cold room with bed for six, wearing about four layers including wooly hat. One of the French girls called Aude from another group gave me her ointment for the knee an hoped it would help me as the cream I bought in Cambodia wasn’t playing ball.

En français:

Aujourd’hui, c’est le premier jour de notre tour direction Uyuni en Bolivie.

On a rendez-vous a l’agence à 7h40 donc on se lève tôt pour faire les sacs et être à l’heure. Personne ne vient nous chercher avant 8h15, ça promet.

Cinq minutes plus tard, on arrive au poste frontière qui se trouve dans San Pedro de Atacama et on fait la queue dans le froid pendant plus d’une heure avant de pouvoir obtenir de noter tampon de sortie du Chili.

20120430-105725.jpg

Ensuite, on reprend le minibus pour grimper jusqu’à la frontière avec la Bolivie a une vingtaine de kilomètres de la. Il ne s’agit de rien de plus qu’une petite cabane avec un drapeau. On est à plus de 3000 mètres de hauteur et le vent souffle avec une telle force qu’on ne peut pas marcher droit. On remplit les papier et on se fait tamponner la passeport puis on prend le petit déjeuner.

Apres ça, ils annoncent qui va dans quelle voiture. En tout, on est 17 personnes dont 10 français. Notre agence est recommandée dans le Routard, tout s’explique!
Kwasi et moi sommes dans la voiture d’Alejandro avec deux couples de français: Randolphe et Ophélie qui voyagent pendant un an d’Ushuaia au Mexique et Marie et Antonin, profs de sport en lycée en break de 6 mois en Amérique du Sud.

20120430-105320.jpg

On charge les sacs puis on part. Notre guide/chauffeur/cuisinier n’est pas super sympa. On essaie de lui poser des questions mais il est aussi aimable comme une porte de prison et il commence le voyage par nous dire que si on lui donne plus d”argent il peut nous emmener à la Isla de Pescados, une île dans le Salar de Uyuni, inaccessible en ce moment à cause des inondations! Ensuite, il essaie de changer notre itinéraire et personne dans la voiture n’aime beaucoup sa façon de faire! Et dire qu’on a trois jours à passer avec lui.

Peu de temps après le départ, on doit acheter les billets d’entrée pour la réserve naturelle Eduardo Avaroa. On n’a pas de bolivianos, la monnaie bolivienne donc on échange notre derniers pesos chiliens avec Alejandro qui nous propose un très mauvais taux mais on n’a pas vraiment le choix.

20120430-105420.jpg

On reprend la voiture et on roule jusqu’à la Laguna Blanca, notre premier arrêt. Ensuite, on passe à la Laguna Verde, le Désert Salvador Dali avant d’arriver à une piscine naturelle d’eau chaud. Plusieurs personne vont se baigner mais on décide de rester habillés avec nos gros manteaux, il fait bien trop froid et le vent souffle toujours fort ici. Et puis, le genou de Kwasi est bien gonflé, c’est sans doute une entorse.

Un peu plus tard, on passe au Geyser Sol de Mañana , et avec l’altitude, le peu de mètres qu’il y a du site a la voiture, je tombe limite dans les pommes. J’ai du mal à respirer et j’ai mal au crâne. Le moindre effort me rend essoufflée, je pensais pas que ça pouvait natif changer que ça.

20120430-105507.jpg

Peu de temps après, Alejandro s’arrête et nous dit fièrement qu’on se trouve à 4930 mètres au dessus du niveau de la mer! Wouah! Moi qui voulait faire le Mont Blanc avant les trente ans et ben voilà c’est fait, même plus 😉

On reprend la route jusqu’à la Laguna Colorada. La on se pose dans un refuge, ou l’on déjeune (saucisse, purée, salade, orange) avant de repartir admirer les flamants roses et la lagune. Kwasi lui, reste au refuge pour reposer sa jambe.

Quand on rentre, Kwasi est couche alors je passe le reste de l’après-midi à jouer aux cartes avec mes compatriotes. On joue au rami et au jeu anglais Shithead.

On est toujours en train de jouer quand les gens du refuge commencent à mettre la table. Cinq minutes plus tard, on dîne: soupe suivie de spaghettis à la sauce tomate.
Après le repas, je ne tarde pas, le mal d’altitude me fait me mettre au lit très tôt. J’enfile toutes mes épaisseurs avant de me glisser dans le lit gèle. Il fait 8°C dans la chambre et on est toujours assez haut 4640m.

25th April – Arrived in desert town San Pedro de Atacama

30 April, 2012 Leave a comment

At 10:30am we finally arrived in San Pedro de Atacama, which I call the brown town. This is a desert town in Northern Chile about an hour or so from Bolivia where we head next.

20120430-101154.jpg

Being here was surreal as it felt like we were on a movie set and expect Clint Eastwood to pop up. San Pedro de Atacama has a population of around 4,000 people and it’s a popular tourist spot due to its landscapes and activities on offer such as sand boarding, floating on a salty lake called Laguna Cejar, seeing geysers, visiting hot springs and etc. This is also the best place to see the stars, it has the clearest skies in the world but today was very windy.

20120430-101308.jpg

It took us around 30mins to see the whole town and within an hour of visiting, we bumped into the same people over and over again. We also met Ruben and Loes our Dutch friends and arranged to have dinner tonight.

Julie and I had booked for star gazing tonight but due to the winds it was not possible because there were too many dust in the air and it’s hard to see the stars and moon clearly. With the naked eye we could see them but to study them closely would be impossible.

20120430-101623.jpg

Julie and I will book our sand surfing tomorrow, we were also interested in floating on the dead lake, just like the one in Jordan or Israel but the time the tour leaves doesn’t really suit us.

Had tacos with Ruben and Loes and then went to sleep.

En français:

Je suis réveillée par le soleil qui le tape dessus vers 9h. J’en reviens pas, j’ai loupé le petit déjeuner, heureusement que Kwasi me l’a mis de côté.

Une fois le tout avalé, ils passent le film ‘War Horse’ malheureusement, on arrivera à San Pedro de Atacama avant de connaître la fin…

20120430-101212.jpg

De la gare TurBus à l’auberge qu’on a choisi, il n’y a que deux blocs donc on les fait à pieds. Quand on arrive, ouf ils ont bien reçu notre email et ils nous ont réservé une chambre double.

San Pedro de Atacama est une ville tout droit sortie d’un western. Les maisons n’ont pas d’étages et sont faites de sorte de torchis. Il n’y a pas de route que des postes de sables et tout est recouvert de poussière donc tout est de la même couleur, ceci ça a son charme.

Une fois nos sacs posés, on part en quête d’activités et surtout de déjeuner. On commence par se poser dans le restaurant Tierra Todo Natural, un super petit resto qui propose des menus du jour pour CLP 7,000, on se régale.

20120430-101327.jpg

Après le repas, on arpente la ville enfin la rue principale Caracoles car on a plusieurs idées d’activités et on souhaite trouver les meilleurs agences avec les meilleurs prix et comme il n’y a que ça avec des supérettes dans la ville, ça prend du temps.

On commence par chercher l’agence qui propose des observations du ciel austral. Quand on y va, la dame nous explique que pour ce soir on ne peut être qu’en liste d’attente pour le tour en anglais à 23h30 sinon c’est demain à 20h30 et de toute façon ils dépendent à 100% de la météo. On réserve pour ce soir et demain on verra bien.

Ensuite on cherche à faire du sandboarding (surf des sables) le matin et une excursion à la Laguna Cejar l’apres midi mais tout dépend si il y a du monde pour le surf le matin, la météo du ciel ce soir etc…

20120430-101610.jpg

Enfin, on fait plusieurs agences pour réserver un tour de trois jours et deux nuits pour aller jusqu’à Uyuni en Bolivie. On décide de passer par Estrella del Sur qui propose le même trajet que tout le monde pour CLP 75,000. C’est l’agence qui nous semblait la plus sérieuse et surtout qui nous a donné des explications.

Dans la rue, on croise devinez qui? Ruben et Loes qui sont arrivés la veille et qui partent demain pour l’excursion jusqu’à Uyuni. On décide de se retrouver pour dîner.

Vers 20h, on passe l’agence des étoiles et on nous annonce qu’à cause du vent le tour est annule. On verra demain…

Pour le dîner, on se pose tous les quatre dans un petit resto qui sert des tacos pas chers.

26th April – Sand boarding and counting our lucky stars in Atacama

30 April, 2012 Leave a comment

We booked ourselves to do three activities in San Pedro de Atacama and they were sand boarding at 3pm, sun set over moon valley and star gazing at 8:30pm.

Spent the morning sorting ourselves out, snacks for our journey to Bolivia and also snacks for the day as we will not be having lunch or dinner.

20120430-102611.jpg

There were 10 of us sand boarding, we first stopped at a cave in death valley, where we walked around stalagmites made of salt, quite impressive and everyone tasted the salt using just their tongue. After this we arrived at this huge sun dune at death valley.

It was a beautiful scenery, the climb to the topic the dune was exhausting, but the view was incredible. On the left we had the snow capped volcano on the far side and just in front of us, the sky high red rocks.

20120430-102809.jpg

We sand boarded for a while, Julie and I were both good, enjoyed it but on my last run I went too fast, fell awkwardly and twisted my knee. I could cope at first after the sand boarding and even when we climbed to see the sunset I was good.

20120430-103048.jpg

It’s been a great afternoon, we were dropped back in San Pedro de Atacama to do the space tour.

This has to be on of the most fascinating tours we have done of this round the world trip. The tour started with this French Astronomer explaining to us about the stars, their distance from earth and the most fascinating thing I learnt was the fact that the stars we sometimes see every night is not real time. Depending on how far the star was from earth, it was shining maybe 1000 years ago and we are now see it now.

20120430-103059.jpg

We used the telescopes in the second part to view the moon, stars, Mars (this was just a white dot) and Saturn (we could see the ring around it, it was just surreal).

20120430-103219.jpg

The last part of the tour, he explained the zodiac signs and some constellations. This was excellent, it gave me goosebumps. I also took a photo of a star trail, so proud and happy I was able to do it as its the best skies in the world. AMAZING!!!

En francais:

Le matin, on n’a rien de prévu alors on le passe prendre le petit déjeuner et surtout à planifier notre après-midi.

Au final, on aura un programme très chargé, sandboarding dans la Valle de la Muerte à 15h suivi d’une excursion dans la Valle de la Luna pour le coucher du soleil suivi de l’observation des étoiles.

20120430-103411.jpg

À 15h donc, on se retrouve devant l’agence et on embarque dans une camionnette chargée de snowboards. On ne roule que quelque kilomètres avant d’entrer dans la vallée de la mort, un endroit incroyable. Quand on s’y enfonce, on arrive jusqu’à une énorme d’une de sable et ce sera le terrain de notre activité de sandboarding pour les deux prochaines heures.

20120430-102842.jpg

On commence par sélectionner nos planches selon notre pied fort, moi c’est pied droit devant.
Ensuite, chose pénible, il faut grimper la dune jusqu’en haut. Et la, on chausse la planche et un par un le moniteur nous explique ce qu’il faut faire et on se lance.
Je n’ai fait du snowboard que deux fois dans ma vie alors j’apprenne un peu. La inné nouvelle c’est que tomber dans le sable ça ne fait pas mal du tout. Et puis, il y a bien plus de friction avec le sable qu’avec la neige donc ça va moins vite, parfait.

20120430-102939.jpg

L’apres midi passe très vite et sans encombre jusqu’à ce que Kwasi décidé d’aller plus vite et se tape une gamelle incroyable. Il en ressort couvert de sable mais le sourire aux lèvres. Seul problème, ça lui fait mal au genou. Il décide de ne pas en refaire…

À 17h30, on quitte la vallée de la mort pour aller dans la vallée de la lune pour d’abord visiter une grotte puis grimper sur un point de vue pour admirer le coucher de soleil.
Une fois en haut, le guide nous offre un petit verre de Pisco Sour, bien sympa.

20120430-103025.jpg

Ensuite, on rentre à San Pedro de Atacama et on n’a le temps de ne rien faire car l’observation des étoiles va avoir lieu donc on repasse vite fait à la chambre avant de monter dans le mini bus qui nous emmène en dehors de la ville.

Quand on arrive, on enfile nos manteaux et on écouté notre guide, l’astronome français Maury. Il commence le tour par nous expliquer le ciel avec des faits sympas comme la lumière de cette étoile est partie de l’étoile au moment ou Christophe Colomb à pose le pied en Amérique pour arriver la aujourd’hui! Il a un laser super puissant pour nous montrer les étoiles et les planètes: Venus, Mars et Saturne. On peut aussi apercevoir la lune.

20120430-103346.jpg

La deuxième partie du tour, on la passe à regarder le ciel à travers les télescopes qui sont pointés sur les choses à voir: la Lune de très près, des nébuleuses, et surtout Saturne avec ses anneaux.

La troisième partie du tour se passe au chaud avec un tasse de chocolat bien chaud entre les mains et on lui pose des questions.

Le ciel à Atacama est probablement le meilleur endroit pour admirer les étoiles. Recettes on ne voit pas les même choses qu’en Europe vu que c’est de l’autre côté mais le fait d’être dans le désert, loin de la pollution et de la lumière des villes, on a pu voir des milliers d’étoiles à l’oreille nu. C’était incroyable. On pensait avoir vu toutes les étoiles lors de notre trek au Népal mais la ça n’avait rien a voir!

La camionnette nous récupère vers 23h et à minuit on est au lit!

24th April – Heading north to San Pedro de Atacama

30 April, 2012 Leave a comment

We travelled to San Pedro de Atacama at midday but not before trying to stock up on food as the journey takes around 24 hours.

The bus was salon cama class which meant comfortable seats and good leg room, these things makes such journeys bearable. The man companies that do that route is Turbus (which we took) and Pullman bus.

We were given snacks at the start of the journey but 9 hours into it we were starving, the lady who sold us the ticket said there will be many opportunities to stop and get food but there was none until 11pm. At this point Julie was trying to sleep so I managed to get us a drink an a hot dog to eat.

At this point we had watched 4 movies on the bus, that’s also a great thing about these buses, they show films in English.

En français:

On se réveille vers 8h30 et le temps de prendre le petit déjeuner et de se doucher, on n’a pas le temps de faire un dernier tour dans Santiago comme on voulait donc on va directement au supermarché, car on nous a dit que c’était très cher à San Pedro de Atacama, notre prochaine destination.

On va à la gare en métro et à 12h20 on quitte Santiago pour 23 heures de bus.
Heureusement, ils nous passent plusieurs films et ils nous donnent à manger.

On a aussi plusieurs arrêts dans les grandes villes du Nord comme La Serena, Antofagasta etc…

Le repas est servi bien tard donc je le mets de côté car on avait grignoté entre temps.

23rd April – Hello again Santiago de Chile

25 April, 2012 Leave a comment

Happy Birthday Lou!

The lay in we got today was very much needed, didn’t really get out of bed till 10:30am.

20120425-195335.jpg

Julie and I had a last look around Valparaiso before leaving. We had seen photos of this blue house, everyone takes a photo of it and wondered why so we made a trip to look for it and we found it.

The bus journey back to Santiago was good, non eventful, checked back into the same hostel we stayed in 3 dys ago and made our way to have dinner in the Bella Vista part of town.

En français:

Notre bus pour Santiago n’est pas avant 15h donc on a décidé glander, de toute façon il ne fait toujours pas beau.
On ne prend le p’ti dej qu’à 10h et on part un peu plus tard pour essayer de voir une maison célèbre de Valparaiso.

20120425-195411.jpg

Pour cela, on marche jusqu’à la place Sotomayor puis on va aux pieds de l’ascensor Artillaria. De la, on une sacrée vue sur la ville et les 45 collines qui dégoulinent de maisons de toutes les couleurs.

On retourne à l’auberge pour déjeuner et récupérer nos sacs avant d’aller à la gare routiere pour notre bus direction Santiago.

20120425-195353.jpg

On arrive a Santiago aux alentours de 17h30 et après un métro, nous voilà de retour à l’auberge de jeunesse ou on était il y a deux jours.
Encore une fois, on dort dans un dortoir pour 4 et on est seuls.

20120425-195420.jpg

Pour le dîner, on marche jusqu’au quartier Lastarria et on dîné au restaurant Sur
Patagonico. Tous les plats ont l’air aussi bons les uns que les autres mais comme nous n’avons pas beaucoup d’argent sur nous, nous nous limitons aux pâtes et risotto.
Pendant le repas, on papote brièvement avec nos voisins des pilotes d’avion d’Aeromexico qui repartent demain pour Mexico City.

On rentre à pieds en vingt minutes et on ne se couche pas très tard.

22nd April – Valparaiso, the culture city of Chile and magnificent street art

23 April, 2012 1 comment

Happy Birthday Elodie!

Finally booked our tickets to San Pedro de Atacama, it was a little difficult at first as we wanted to leave from Valparaiso today but there are no buses till 25th so we are going back to Santiago de Chile for an extra night so we can leave on 24th.

20120423-191829.jpg

We waited around in our hostel till 3pm to join a free walking tour of Valparaiso with a company called Tour4tips. The guide Matt from Little Rock, Arkansas was hilarious and informative.

With a group of 13 tourists he talked to us about the importance of Valparaiso back in the days which he called the golden era. Matt showed us the historical buildings, the stories behind certain statues and even a building that someone began building in the early 1900’s and it’s still unfinished due to the Panama canal being open.

20120423-190057.jpg

Valparaiso is a port city, THE culture capital of Chile where the locals are called Portanos and the old city is a UNESCO World Heritage Site. This city is famous for its hills, it only gets 300mm of rain a year and still relies heavily on the port to grow economically. It was the first place in the whole of South America to have a fire station, treasury, Protestant church with a steeple, stock exchange and many more things.

We took the ascensor (elevator) to the upper part of the city what they call Cerro where we got to enjoy the views of the city from above and the amazing graffitied walls and architecture brought here by Europeans. The graffiti work is extraordinary and some of them were commissioned by the local government.

20120423-190216.jpg

RECOMMENDATION: When in Valparaiso, do the free walking tour, you don’t pay anything but at the end if you have enjoyed the tour, give the guide some money. Not all of the money goes to him, some to the company called Tour4Tips for marketing purposes. Definitely worth it.

20120423-190245.jpg

Since it was named a UNESCO World Heritage Site in 2003, the influx of tourists has made this city richer and places where tourists would never go have now been made more accessible.

20120423-190318.jpg

After the tour Julie and I went back to hostel to rest for a while and we had agreed to go to a mirador with Anna from NZ to see the city at night. We could see miles and miles away, the clouds under the light turning the sky orange, and the lights on the boats at the harbour reflecting into the water.

Valparaiso is definitely worth the visit and will definitely be in my top ten places to visit.

En français:

En traînant dans la salle commune hier soir, on a appris qu’ici aussi il y avait un tour gratuit de la ville pour y découvrir le quartier colonial, les collines et surtout les graffitis donc on a décidé de faire ça aujourd’hui.

20120423-190402.jpg

Cependant avant de commencer quoique ce soit nous allons à la gare routière pour acheter nos billets de bus pour aller à San Pedro de Atacama, tout au nord, près de la frontière avec la Bolivie. C’est assez compliqué de trouver un bus direct et il y en a un quai part de Santiago dans deux jours donc on saute sur les billets. Bon on ne sera pas assis à côté mais doit y avoir moyen de négocier…
On en profite pour acheter nos billets pour aller à Santiago demain.

20120423-190140.jpg

De retour à l’auberge on déjeune et à 15h, on est sur la place Sotomayor à la recherche de Charlie (le guide de Tour4Tips est habille d’un t-shirt rayé rouge et blanc comme Charlie dans les livres “Ou est Charlie?”).

20120423-191918.jpg

On est un groupe de 14 au final et on commence la visite par le port, c’est ce port qui a fait de Valparaiso ce qu’elle est aujourd’hui. Avant l’ouverture du canal de Panama, tous les bateaux s’arrêtaient ici sur la route de l’Europe vers la Californie. C’était la ruée vers l’or à l’époque!

20120423-190228.jpg

On fait ensuite le tour de la place Sotomayor, de la rue Serrano (leur équivalent à l’époque des Champs-Élysée, qui craignait grave il y a dix ans et qui maintenant est visitable…). On s’arrête aux pieds de l’escalier Cien Fuegos qui mène au quartier Cordillera qui est très craignos, une dame qui en descend nous avertit de ne pas y monter.

20120423-191849.jpg

Ensuite on va faire un tour du côté du Palais de Justice avant de prendre notre premier ascensor ou funiculaire “El Peral” qui nous mène en 2 minutes en haut de Cerro Alegre pour CLP 100. Et c’est la que la visite devient super intéressante, on passe dans des tunnels, des passages, des escaliers et on étudie les graffitis.

20120423-190603.jpg

Dans le passage El Bavestrello, notre guide Matt, de Little Rock Arkansas, sonne à la porte et un vieux monsieur ouvre avec dans ses mains un plateau remplis de biscuits enveloppes dans du papier d’alu. On en prend tous un et on déguste tous notre premier
Alfajores, deux biscuits sables avec au milieu du dulce de leche, le tout enrobé de chocolat.

On continue la visite jusqu’à Cerro Concepcion et la on admire la vue et encore d’autres graffitis. On commence à reconnaître le style de certains ‘graffeurs’ connus comme INTI, Juanite Perez etc…

20120423-190421.jpg

Pour finir la visite, on prend le bus jusqu’à Cerro Bellavista et on de pose sur un balcon avec notre gobelet de Pisco Sour. C’etait une très bonne ballade avec un excellent guide. Si vous passez par Valparaiso, avez trois heures devant vous alors n’hésitez pas trouver Charlie sur la place Sotomayor, à 10h ou 15h, vous serez enchantés.

Après la visite, on retourne à l’auberge, histoire de repose nos pieds un peu.
Vers 19h30, Anna, qui est dans la même auberge que nous et à fait le tour avec nous nous propose d’aller en haut de notre colline Cerro Carcel (car lieu de l’ancienne prison) pour admirer la vue une fois la nuit tombée. Et malgré le temps couvert, ‘c’est un beau spectacle, on voit toutes les petites lumières sur les collines de la ville, c’était vraiment sympa.

Pour le dîner, on se cuisine des pâtes et on ne fait pas long feu.