Home > Argentina > 17th March – Witnessing something EXTRAORDINARY – Iguazu Falls Argentina Side

17th March – Witnessing something EXTRAORDINARY – Iguazu Falls Argentina Side

Have you ever witnessed something so beautiful and natural that leaves you lost without words and makes you question how this is thing you are viewing or experiencing possible?

Being dumbfounded was the state we were in when Julie and I stood on the devils throat whilst we watched it dance and roar.

20120319-084148.jpg

The ARS$ 10 per person was the cost of the bus ticket from Puerto Iguazu to the Nacional Parques de Iguazu. Ensure you have cash with you to pay the ARS$ 100 (£16) entrance fee as they don’t accept credit or debit cards. There’s an ATM at the entrance gate which is a five minute walk back to the road and one inside the park.

20120319-084203.jpg

After finding an ATM and withdrawing money, Julie and I entered and got a little free train to a stop and then another train to devils throat. The journey took about 10 mins by train and then you follow the trail to main waterfall.

The walk on the steel mesh walkway takes you through some serene rivers, so calm but you know where it all ends up. Once our eyes set upon devils throat it was hard to do anything else but stare at it in awe. Words couldn’t describe it, Julie and I looked at eachother and trying to understand or explain this beauty but words failed us completely. At the top where the rivers meet is relatively calm but then the volume and the speed of it makes this an unbelievable sight and site. The Brazilian side of the falls doesn’t do this Iguazu falls justice, it’s the Argentine side that you need to view this phenomenon.

20120319-084231.jpg

RECOMMENDATIONS
You will need a whole day to explore the Argentine side of the falls and if you can view Devils Throat last, do it because once you’ve experienced te sheer volume of water and felt how powerful it is, any other waterfall will not do be the same.

20120319-084313.jpg

As a Christmas present Emmanuel gave Julie money to take a boat ride at the falls and that’s what we did. We wore life jackets, given a waterproof bag to protect cameras an then off we went. We were given the opportunity to take photos at the bottom of the waterfall and then the in began. The boat took us under two waterfalls, and got absolutely pounded with water, tried speaking to Julie throughout the pounding but couldn’t get my words out. It was sooo much fun. Walked out completely drenched and luckily for us it was 32 degrees and sun beaming down on us so got dry quickly.

20120319-084338.jpg

Left for the hostel, grabbed our bags and boarded our bus to Buenos Aires. This is no ordinary bus, it’s like first class on a Virgin or Singapore airline flight but this was Via Baeiloche company. The seats reclines into a bed, we had a tv infront of our seats with a choice of variety if films and also wifi.

20120319-084411.jpg

Had snacks and dinner with wine as part of the ticket and then watched a movie and slept.

En français:

Pas besoin de réveil, on est réveillés avant l’heure. À 7h30, on prend notre petit dej et on attend Nobu qui doit venir avec nous.

20120319-084124.jpg

On finit par prendre le bus de 8h sans lui car il est au téléphone avec le Japon. On arrive à l’entrée du parc 30 minutes plus tard. Je fais la queue et demande les tickets et je me prépare à payer avec ma carte car on n’a déjà plus d’espèces et la on me dit que ce n’est pas possible, incroyable. Même à Angkor on peut payer par carte! On me laisse entrer dans le parc pour aller à un distributeur à 500 mètres de l’entrée. Ma carte ne marche, celle de Kwasi non plus super! On m’en indique un autre à l’entrée du parking, autrement dit à l’autre bout! Kwasi entre temps à achète son entrée et il me retrouve pour aller jusqu’à distributeur qui cette fois me donne de l’argent, allelujah!

20120319-084215.jpg

Comme on doit prendre notre bus à 15h, on doit faire les must-see en premier. On fonce donc à la Gorge du Diable en prenant le petit train gratuit qui conduit les touristes pour éviter qu’ils se perdent dans la parc. Bon il faut faire la queue deux fois car on doit changer de train donc on arrive quand il y a déjà foule. Il faut marcher sur une passerelle construire sur la riviere pour atteindre le point de vue. Et on slalome entre les gens. Ce n’est pas grave, la vue de la plus impressionnante chute (il y en 275 a Iguazu!) du site fait tout oublier. C’est tellement impressionnant que ça nous enlève les mots de la bouche. On reste sur le point de vue pendant vingt bonnes minutes à prendre la chute sous tous les angles possibles.

20120319-084254.jpg

On reprend la passerelle dans l’autre sens pour aller sur le circuit inférieur qui nous conduit à l’embarcadère pour le bateau qui va en bas des chutes (une cadeau d’Emmanuelle). On y arrive en trente minutes. On s’équipe de notre gilet de sauvetage et du sac étanche et on embarque. Le tour commence par une visite de loin au cours de laquelle on peut prendre des photos. La deuxième phase est plus “extrême limite”, on nous conduit d’abord sous une petite chute, on est trempés au premier passage. Ensuite, on nous conduit sous une autre chute mais trois plus grosse que la première! On ressort du bateau tout dégoulinants! Heureusement, qu’il fait chaud et le soleil brille.

On termine notre visite du côté argentin par le circuit supérieur, qui est en fait une autre passerelle construite en haut des chutes et qui donne un autre point de vue.

20120319-084324.jpg

Si vous avez plus dé temps que nous, faites les deux circuits, évitez le petit train à touristes et surtout allez voir la Gorge du Diable en dernier. Car avec notre circuit, toutes les autres chutes qu’on a vu après la Gorge du Diable nous paraissait presque ridicules…

On prend le bus de ville ‘el practico’ pour retourner à Puerto Iguazu. On avale des sandwiches puis on récupère nos sacs.

Quand on arrive à la gare routière, on est pile à l’heure. On enfourne nos sacs en bas du bus et on grimpe dans notre bus de luxe.

20120319-084353.jpg

Quand on arrive ça sent propre, il n’y a que trois sièges par rangée. Deux d’un côté et un de l’autre. Kwasi et moi sommes placés au fond du bus au deuxième étage. Les fauteuils sont de gros fauteuils en cuir rouge, il y a repose-mollets qui a deux positions dont une horizontale. Le fauteuil s’incline aussi de la même façon. En face de nous, il y a un petit écran avec un gros casque et une trentaine de films. On a aussi couverture en polaire et oreille moelleux.

Au début du voyage, on est arrêté deux fois par la gendarmerie qui monte à bord et pose des questions aux passagers. Au deuxième arrêt, le gendarme nous demande même notre passeport. Juste à nous, on ne comprend pas trop pourquoi…

20120319-084440.jpg

Après deux heures de route, on reçoit un snack avec boisson fraîche. Un peu plus tard, dîner avec Malbec argentin. Je regarde deux films:Pirates des Caraïbes 4 et Harry
Potter et les Reliques de la Mort, Part 2.

Et à 22h, j’enfile mon masque à yeux et mon sweat à capuche (mes indispensables pour toute nuit en bus).

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: