Archive

Archive for March, 2012

26th March – Puerto Madryn to Ushuaia ( End of the World) by bus

28 March, 2012 Leave a comment

After the disappointment of not being able to see the Orcas yesterday we left Puerto Madryn.

Our next destination was Ushuaia officially known as “The End of the World” but that’s a good 30 hours from here by bus (two buses). Its the southernmost town in the southern hemisphere but Chile are disputing that. We are not too concerned about the journey as we knew the Argentinian buses are great unlike if it was China or Laos, we would be dreading it.

The bus turned up late at Puerto Madryn bus terminal and eventually set off for the first stop Rio Gallegos on the south eastern coast of Argentina. There is litterally one road that leads all the way down to the south and on either sides of these roads are shrubs and everywhere we looked we saw the horizon, not a single obstruction apart from electricity poles lining along the road.

We were given food on the bus and also were entertained with a game of Bingo and the prize was a bottle of wine. Another Dutch couple are kinda travelling with won it so they shared a cup with us.

We watched inception and then slept.

En français

Au programme aujourd’hui, prendre le bus pour Rio Gallegos, d’où on prendra un autre bus pour Ushuaia, la fin du monde!

On quitte la chambre et on rend les clés vers 10h puis on passe le reste du temps à planifier le sud de l’Argentine.

On va ensuite faire quelques courses pour le déjeuner et on rentre se faire à manger.

Ensuit direction la gare routière, notre bus est à 13h30. Le coupe de hollandais qui restaient dans la même auberge que nous et on fait le même tour la veille prennent le même bus. Donc on passe le temps d’attente de l’arrivée du bus (une heure en retard) a faire connaissance. Ils voyagent pour trois mois en Argentine, Chili et voire Bolivie si ils ont le temps.

Cette fois, on a la classe semi cama donc pas aussi bien qu’avant mais c’est toujours confortable avec repose mollet.

On Nous offre un déjeuner à peine le bus parti et après, ils montrent le film “Inception”.
Après le film, c’est l’heure du thé donc on a droit à petits biscuits avec thé ou maté, la boisson des argentins. J’ai goûté hier et c’est en peu comme du thé vert en beaucoup plus amer. Ils boivent ça dans une tasse en métal à travers une paille en métal. Le but est de faire passer la tasse à tout le monde et de rajouter de l’eau chaude sur les morceaux de feuille sans arrêt.

Après le goûter, c’est bingo. L’assistant de bus nous apporte une grille et un bout de plastique et on joue au bingo pendant une demi-heure. Reuben, notre pote hollandais, remporte la premier ligne et gagne une bouteille de Chardonnay de Mendoza. Et c’est une Argentine qui remporte l’autre partie.

Le bus était presque vide mais après un arrêt à Comodoro Rivadaria, il y a déjà plus de monde.

À peine, on a quitté la gare, que l’assistant de bus nous sert le diner: poulet avec purée, tortilla et crème caramel.

Comme plusieurs rangées sont libres, je m’installe sur deux sièges et je m’endors plutôt vite.

25th March – Dinner with dolphins and walking tall amongst penguins in Peninsula Valdes

28 March, 2012 Leave a comment

We had not planned our trip to see Orcas (killer whales) feed on seals, didn’t really know about it but it was the season for it. The Orcas can be seen 200km from Puerto Madryn at a UNESCO world heritage site called the Penninsula Valdes. It’s a World Heritage Site due the the sheer volume of sea mammals that come to the shore to breed.

20120328-082204.jpg

A ticket for the tour cost ARS$ 245 plus ARS$ 70 for entry into the area. The tour was very interesting and driving through this barren of a countryside we spotted a few animal along the way. We saw guanacos (these are like lamas) crossing the road and jumping over fences. We weren’t allowed to get too close to them as they are scared of people and also they can also spit in your face.

20120328-082246.jpg

Other animals we spotted along the way was an Argentinian hares, they were nothing like rabbits but more like dogs with their stature and the face of a rabbit. We also saw Armadillos and vultures. After 100km of driving we arrived at Istmo Ameghino where you can climb a tower and see both gulfs (Golfo Nuevo and Golfo San Jose) and also there is a museum to see the type of animals that can be seen in Patagonia and outside the museum is a little pathway where we walked and Julie spotted a snake and I a rabbit. Julie did well not to be scared and stood to watch and tell other people where it was, very proud of her.

20120328-082310.jpg

The next stop about 30 km away was a little seaside town called Punta Piramide. In this town there were thousands of sea fossils on the ground at elevated points and rock faces on which showed that at a certain point, where we walked was the sea bed. It was unbelievable. Also saw a dead baby penguin on the shore, reason why we knew it was a baby is due to the colour.

A drive for another 80 km brought us to Caleta Valdes where we saw Magellan penguins. We stood next to them, took photos whilst most of the penguins slept, cried and others fought. It was surreal to be there walking amongst them. Drive another 30 km to Punta Cantor where we observed the seals from a cliff, there were around maybe 40 of them and as they are known not to be active we were surprised to see the crawl and play. At this point we were told by the guide 6 Orcas have been seen this morning and as high tide is at 1pm we should make a move there.

20120328-082352.jpg

When we arrived we were told we had missed them by 10 mins, they swam across to the other side, so we waited for 2hrs. We met a really nice Argentinian guy called Carlos from Punta Piramide who was here yesterday and the day before where he saw the Orcas come on the shore and ate baby seals. Apparently their hunting technique is to cross in front of the beach twice and then they come and attack. They will more or less strand themselves on the beach and attack the seals and the adults taught their cubs how to hunt by grabbing a seal taking it 100 metres from the shore and will release it for the young cubs to chase after it. Sometimes if they have eaten enough and there is a cub alive they will play with it and then release it.

20120328-082422.jpg

The ranger who has been here for the past 12 years called Roberto Pubas has made friends with these Orcas and there is a you tube video of him playing a harmonica calling them and then also touching them. He told us they should come back but we waited till 4pm and still no show so we went back to Madryn with a Dutch couple who had rented a car and they dropped us at the bus station Madryn. Judith and Lewis are both lawyers but quit their jobs in Holland to travel in Argentina, then from here to British Guyana in search of Anacondas.

20120328-082504.jpg

We cooked ourselves something to eat in the evening but it was nothing compared to what this group of eight Argentinian guys were cooking, half a sheep and an armadillo. The sheep weighed 60kg and cost ARS$220 (£31). Amazing, meat is soooo cheap here, I was jealous. Wanted to try the Armadillo but they were eating late and it take 1hr and 30ins to cook,so went to bed instead.

20120328-085103.jpg

En français

Réveil à 7h, on a rendez-vous avec la faune aujourd’hui.
Petit déjeuner pris, on grimpe dans le mini bus qui compte huit personnes de la même auberge. Un couple d’allemands, un couple d’Hollandais, un australien, un Francais et nous.

Notre guide Daniel est vraiment bien et il s’y connaît en faune et flore du coin. On a droit à une vraie leçon de sciences naturelles.

20120328-082232.jpg

On apprend beaucoup sur Puerto Madryn, une ancienne colonie galloise qui a un taux de chômage très bas. Si vous êtes sans emploi ici c’est que vous êtes feignant!

On paie l’entrée du parc 70 pesos puis on s’arrête dans un tout petit musée qui a un squelette de baleine et quelques fossiles, un point de vue pour voire les deux golfes qui font de l’endroit une péninsule, ainsi qu’un sentier en bois de 150 mètres pour découvrir la flore.
En marchant sur le sentier, j’aperçois un serpent dans les buissons super fin et long. Je préviens Kwasi et ensuite tout le monde vient l’observer. Notre guide nous dit qu’ilesttres venimeux. Juste à côté, on voit une sorte de petit lapin, maintenant on comprend pourquoi le serpent ne bougeait pas. Il surveille son repas!

20120328-082255.jpg

On reprend le minibus pour aller cette fois à la crique Valdes pour aller voir une colonie de pingouin de Magellan. C’est la fin de la saison et la majorité est déjà partie mais les jeunes pingouins sont encore la à attendre d’avoir leur plumage d’adulte. L’endroit est incroyable, ils sont à quelques centimètres de nous et ne bougent pas. Il n’y a pas de vitres, juste une simple barrière.

20120328-082331.jpg

Après les pingouins, on reprend la route pour aller cette fois à Punta Cantor, un endroit ou se trouve une colonie d’éléphant de mer, sortes de phoques dont les mâle ont un gros nez. Pour eux aussi c’est la fin de la saison donc on ne peut apercevoir que les femelles qui s’occupent des petits. De la ou on est, notre guide reçoit un appel du ranger qui s’occupe des orques et ils en aperçoivent sept au large.

Vite on retourne au mini bus et on fonce sur les pistes de la péninsule (ben oui y’a pas de route). Quand on arrive, on apprend que les orques viennent de passer devant la plage. Ils devraient revenir pour manger leur casse croûte. Cool, on mange notre pique-nique puis on s’installe sur la dune et on attend.

20120328-082405.jpg

On fait la connaissance d’un ancien militaire qui vit sur la péninsule et qui est photographe amateur. Il était au même endroit hier et il nous dit que les horaires ont fait leur show. Il est avec un couple de hollandais en visite.

À 15h, on doit reprendre le mini bus et aucun signe des orques. Les hollandais nous proposent de nous ramener à Puerto Madryn plus tard. On accepte car ça nous donne plus de chance de voir les orques.

20120328-082431.jpg

On fera la connaissance du ranger Roberto Bubas, qui est une célébrité locale car il communique avec les orques et va même les toucher dans l’eau. Il lui arrive aussi de jouer de l’harmonica. Ils sont en train de tourner un film sur sa vie avec Pénélope Cruz et Viggo Mortensen pour jouer les héros.

Et ben ce sera pour une autre fois! On a attendu plus de trois heures et on n’a pas vu l’ombre d’un aileron… C’est pas que je voulais absolument assister au massacre des phoques, c’était surtout histoire de voir les orques en liberté.

20120328-082522.jpg

On passe le trajet du retour à papoter avec nos gentils chauffeurs hollandais. Ils ont presque 40 ans et on tout quitte pour venir voyager en Amérique du Sud: Argentine, Brésil et Guyanne. Ils n’ont pas le même budget que nous et voyagent la plupart du temps en voiture de location!

On arrive à l’auberge vers 18h30 et on raconte nos mésaventures aux autres qui étaient rentre plus tôt.

Au dîner, c’est steak et spaghettis. Dans la cuisine, on voit un groupe d’argentins faire griller un demi-mouton et un armadillo qu’ils ont attrapé dans la pampa dans l’après-midi!

20120328-085119.jpg

24th March – Arriving in Puerto Madryn

28 March, 2012 Leave a comment

Rest In Peace to my second mother and aunt who passed away yesterday.

Woke up still on the bus and we were expected to arrive in Puerto Madryn around 1pm.

Puerto Madryn is a seaside town with a population of 57,000 that was inhabited by the Welsh after the Indians were driven out by the war.

20120328-081235.jpg

It’s a very popular place for Argentinians to come and spend time on the beach during the summer holidays but water can be very cold. It’s a perfect place to base yourself if you would like to visit The seals and orcas in Peninsula Valdes or visit the penguin colony in Punta Tombo.

Once we arrived at the bus station we walked 10 minutes to our hostel called El Gualicho where we arranged a tour to see killer whales feed on seals. It’s just a matter of pure luck if you will see them but we heard they had been seen two days ago. Fingers crossed.

En français:

La nuit s’est plutôt bien passée. On n’a pas vu le temps passe et quand on se réveille, c’est l’heure du petit déjeuner.

Pour le reste du trajet, ils montrent le film “My sister’s keeper”, un film super triste.

Finalement, on était bien content d’avoir nos sandwichs car on arrive à Puerto Madryn à 14h et on ne nous a plus rien servi après le petit déjeuner.

Les paysages qu’on voyait ce matin étaient plutôt monotne: une grande route toute droite qui traverse la pampa.

20120328-081246.jpg

La petite ville de Puerto Madryn dans l’état du Chubut n’a rien d’exceptionel si ce n’est que c’est une très bonne base pour visiter la Péninsule Valdes, un site classe Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour ses animaux.

De la gare routière, il ne faut marcher que cinq minutes pour arriver jusqu’à notre auberge de jeunesse: El Gualicho.

On s’installe dans notre dortoir de 6 puis on s’en va réserver un tour pour le lendemain. On apprend que c’est la saison des orques. Apparemment ils viennent chasser le phoque ou l’otarie sur une plage de la péninsule. Ça n’arrive que deux semaines par an mais il faut être très chanceux pour les apercevoir et encore plus pour les voir s’échouer sur la plage et croquer dans les phoques.

Ensuite, on va au supermarché pour acheter de quoi se faire à manger. On se prépare des spaghettis bolonaise faite maison. Ça fait du bien surtout qu’il ne fait pas très chaud dans le coin.

Quand on va se coucher, on voit qu’une autre personne s’est installées dans la chambre, espérons que ce n’est pas un ronfleur.

23rd March – 17hrs by bus from Buenos Aires to Puerto Madryn

28 March, 2012 Leave a comment

We have a day to kill before heading to Puerto Madryn on a 17hrs journey by bus.

The day was spent in the hostel doing nothing. Had a cheap lunch which was
Recommended by one of the girls at reception. The eatery is called 555 off Avenida Florida and you pay what you eat in Kilo. I went for a lot ( beef, noodles, stir fry, chicken, meat balls, pasta, fries, rice) and it only cost me ARS$ 20 (£3).

Took the subway to the bus station and jumped on the bus at 7:15pm. We watched a film, we were given food and wine then we slept.

En français:

Aujourdhui, rien de prévu à part prendre le bus à 19h15 direction Puerto Madryn sur la côté Atlantique en Patagonie.

On passe la matinée à glander dans la salle commune et à faire les sacs.

Pour déjeuner, une fille de la réception nous recommande un endroit ou on paie au kilo, un peu comme au Brésil. On y va donc et on se fait plaisir: pâtes, riz, purée, un peu de tout!

Dans l’après-midi, on va chez Carrefour pour acheter de quoi faire des sandwichs pour la trajet, 17 heures quand même!

Et à 19h15, on monte dans notre bus classe coche cama: trois sièges par rangée, oreiller, couverture, films et…. À manger! Super on ne sait pas quoi faire de nos sandwichs maintenant!

On s’endort très vite mais on nous réveille deux heures plus tard pour le dîner. On a droit à deux films ensuite: Grown Ups et Les pingouins de Mr Popper, deux grès classiques du cinéma!

22nd March – Playing Polo in Gaucho country San Antonio de Areco

23 March, 2012 Leave a comment

Happy Birthday Marie!

What a wonderful bed, sleep and no one to share the room with. Julie and I really enjoyed having our own space. Opened the window to our room which overlooks the lush green that had a bit of water on it from the morning dew.

20120323-101138.jpg

After stuffing our faces at breakfast we got prepared for our polo lesson in the morning. I was a bit excited but yet nervous as I only jumped on a horse for the second time yesterday and now they expect me to control the horse with my left hand and then hold the mallet and hit a ball with the right hand. All I could picture was the horse bolting it and will not be able to control it.

Marcos the owner of the farm, horses and the house where we are staying in used to be a professional polo player. Before moving back to Argentina he lived in Spain so played polo in Europe.

20120323-101159.jpg

As our teacher for the day, I have to say he threw me and Julie in the deep end and asked us to survive. Julie could trot so that was ok but with me I was out of my depth as I didn’t know what to do but after 10 mins of telling us how I hold a mallet and hit the ball I got the hang of it. The only problem I had was I couldn’t trot, didn’t know how or what button to press. Julie ha the speed but found it difficult to hit the ball so a combination of our strengths we would have been awesome.

20120323-101221.jpg

Spent about an hour or so hitting the ball and controlling the horses then Julie was called to play a little game of two vs two. Julie did very well and scored three goals. She was smiling throughout the whole morning, it was a truly excellent morning and enjoyed every single moment. I think I might take up horse rising when I get back.

20120323-101300.jpg

Had a BBQ lunch afterwards, we were given meat after meat after meat, I just couldn’t say no. It was then time to leave so we said our goodbyes to the American family and then were dropped at the bus station.

20120323-101325.jpg

San Antonio de Areco is a beautiful town, Julie and I have fallen in love with it and wouldn’t mind living here. So we have Luang Prabang (Laos), Singapore, Ubud (Bali) and now this town a places we would love to live in.

20120323-101337.jpg

The journey was slow due to an accident on the motorway but finally got in around 8pm and bought our ticket to Puerto Madryn.

En français:

Avec une chambre pareille on n’a pas envie d’en sortir mais comme c’est notre 200eme jour de voyage et le petit déjeuner est servi à 8h30, on se leve a 8h25 pour ensuite se rendre dehors pour un p’ti déj avec vue sur la pampa argentine. On nous sert des medialunas (leur version du croissant), des petits pains frais et chauds, des fruits, des jus etc…. Moi qui suis une fan des petits déjeuners, je me suis régalée!

20120323-101149.jpg

Carlos vient nous voir pour nous dire qu’on jouera au polo vers 11h car la pelouse est trop mouillée pour le moment. On retourne à la chambre pour se préparer.

Et à 11h, on est au rendez-vous. Je n’ai jamais joué au polo de ma vie, mais je fais du cheval et j’ai déjà joué au croquet donc ça devrait pas être bien compliqué….

20120323-101205.jpg

Grosse erreur, c’est super dur! Carlos nous donne un cheval et un maillet chacun et les deux américaines qui jouent une fois par semaine dans leur club du Rhode Island (bla bla bla…) partent faire du stick&ball, en gros, shooter dans la balle avec le maillet pendant qu’on nous montre comment se servir de l’engin.

Ensuite, il nous montre la position et comment faire un swing pour shooter la balle. Il faut penser à pleins de choses et j’ai du mal à suivre alors que le cheval est arrêté. Le pauvre
Kwasi doit en plus penser à comment rester sur le cheval quand on fera la même chose mais en bougeant.

20120323-101232.jpg

Ensuite, il nous donne une balle et nous dit d’aller au pas et de shooter, je rate toutes les premières balles!

Un peu plus tard, il me dit de galoper et il se met derrière moi en m’envoyant des balles pour que je puisse m’y mettre un peu plus sérieusement et hallelujah ça marche!

20120323-101246.jpg

Après un peu plus d’une heure d’entraînement ou stick & ball, Carlos organise un petit match, lui et moi contre les américaines! Je ne connais pas les règles, je tient un mallet pour la première fois de ma vie et je joue contre des joueurs habitués, ça promet.
Le début de la partie commence bien, j’arrive même à marquer trois buts. Mais à la fin, mon poignet ne veut même plus soulever le maillet et je rate toutes les balle que Carlos m’envoie. Au final, on perd mais c’était quand même super sympa.

Quand on descend de cheval, deux heures après, le déjeuner est prêt.

20120323-101316.jpg

Ils ont installe une table dans un autre coin du terrain et ils nous servent un festin, une parillada, un BBQ Argentina style. On nous apporte différentes pièces de viandes pendant une heure. C’est Kwasi qui est content.

On finit de déjeuner vers 15h et Silke vient nous voir pour nous proposer de nous ramener sur Antonio de Areco car elle doit aller chercher ses enfants à l’école, ça nous arrange bien!

20120323-101345.jpg

Sur le chemin du retour, on fait une petite pause dans le village et on découvre une petite place super sympa avec un café, dans lequel on se pose pour un verre.

Ensuite, on va la gare routière et on attend notre bus pour Buenos Aires. Je suis déçue de repartir si tôt, j’ai vraiment aime la vie de gaucho.

À 17h45, on est en route pour BA. On arrive à bon port vers 20h35 car il y avait un accident sur l’autoroute.

On s’achète des empanadas au poulet pour le dîner et on retrouve notre chère auberge de jeunesse de Buenos Aires. Demain on part pour la Patagonie!

21st March – The cemetery in La Recoleta and getting to the gaucho country

23 March, 2012 Leave a comment

One of the must things to do in Buenos Aires is to visit the La Recoleta cemetery where Evita Peron is buried. We’ve been here for 3 days and not seen that so we took a walk down 9th of July avenue for about 30 mins and reached the cemetery.

This cemetery is for the rich people of Buenos Aires. Even though Eva was from a poor background her sister hi married a senator was able to afford to bury her here when her body was returned from Spain. The headstone is under the name of Duarte.

20120323-100040.jpg

From our visit we then grabbed a bus to Gaucho country called San Antonio de Areco. This town has a population of around 18,000 and located on the Areco River 113km northwest of Buenos Aires. The bus journey was comfortable and we had someone waiting for us when we arrived and took us to La Sofia ranch where we will be staying for one night.

20120323-100032.jpg

On our arrival we were told the horses were ready, which took me back a bit as I have not been on a horse since 2004 which I had a bad experience of the horse in front pooing on my leg so not been on one since.

This was a wonderful surprise from Julie as I thought we were going to another hostel. The house we are staying at is amazing, with acres upon acres of land.

20120323-100116.jpg

Got changed, met an Americn family who were staying at the house too l and jumped on a horse, I was a little nervous but tried not show it as I know horses feel it. The ground was muddy so it was slippery and had to control the horse so it doesn’t go to slippery bits. At some point my horse stopped and wanted to go back so the gaucho helped me drag it a little bit.

The sunset over the fields were amazing, it was soo picturesque and very gutted I didn’t have my camera with me to take advantage of this. Wow.

20120323-100302.jpg

At some point my horse slipped, his front legs doing the splits and I thought I was going to go down with it but kept my composure, didn’t slip and got him under control again. I was proud of myself as I don’t really like horses.

Had dinner in the evening with the American family who are also staying here. A very pleasant evening and then slept in our huge bed.

En francais:

Pas besoin de réveil aujourd’hui, notre bus pour San Antonio de Areco n’est qu’à 14h40.

On décide donc de passer la matinée à visiter de le cimetière de Recoleta. C’est là où Eva Peron est maintenant enterrée.
Quand on arrive dans le quartier de Recoleta, c’est le jour et la nuit avec notre quartier. On se croirait dans le XVIème à Paris.

20120323-100317.jpg

Le cimetière n’est d’ailleurs réservé qu’aux riches habitants de Buenos Aires et les familles ne sont vraiment pas contents d’avoir Eva Peron, celle qui a donné des droits aux travailleurs, avec leurs défunts.
Ceci dit c’est un cimetière qui vaut la peine d’être visité. C’est un peu leur Père-Lachaise avec Eva Peron, leur équivalent de Jim Morrison.
Sa tombe est la seule qui est fleurie. Il y a même des gens qui ont noue des petits rubans de l’église Senhor de Bonfim de Salvador.

Une fois la visite terminée, on retourne à l’auberge pour déjeuner et à 13h30 on part pour la gare routière de Retiro.

On achete nos billets avec la compagnie Chevallier et dans deux heures on sera dans le pays gaucho.

20120323-100020.jpg

Quand on arriver à la gare routière de San Antonio de Areco, si on peut appeler ça une gare routière…, un homme à un écriteau marque “Juli Davi”, bon ben ça dit être pour nous.

On monte dans sa voiture et il nous conduit jusqu’au village de San Andres de Giles, à 21km de là. Il nous dépose devant un building ou un bus est arrêté. Plusieurs pick-up arrivent avec des gens dans la benne. Ce sont des gens qui ont passe la journée à jouer les gauchos et maintenant vont prendre le bus pour Buenos Aires.

La propriétaire de l’estancia dans laquelle on va rester, Silke, nous souhaite la bienvenue et nous dit de monter dans un des pick-up. Et une fois, le groupe partis, nous voilà en train de rouler sur une route boueuse à souhaits.

20120323-100052.jpg

Quand on arrive à la Sofia Polo, on découvre un bâtiment blanc qui contient une chambre, un salon, une salle à manger et une cuisine. On fait la rencontre des autres hôtes, une famille de riches américains. Notre chambre est dans le batilentprincipal. C’est un via bonheur d’avoir une chambre rien que pour nous avec notre salle de bain. Le tout est décoré simplement mais rustique pour recréer l’ambiance ranch argentin.

À peine on a posé nos sacs que Silke nous dit que nos chevaux sont prêts. Ok, on se change et on y va. Bête comme je suis j’ai laisse mes chaussures à Buenos Aires et je n’ai que les tongs avec moi, la honte!
J’ai donc droit à porter les belles bottes en cuir de son mari, Carlos Antin, un joueur professionnel de polo, la classe!

20120323-100336.jpg

On sera cinq à se balader au milieu des champs, Mary et sa fille Eva, Kwasi et moi, et Oscar, celui qu’ils appellent le groom. Comme tout est gadouillou, on ne peut que marcher mais la balade est vraiment sympa. On assiste à un coucher de soleil incroyable. Qu’à,d la nuit commence à tomber on fait demi-tour.

Quand on arrive le dîner est prêt: brochette d’agneau en entrée (j’ai mange les légumes et Kwasi la viande), cannelloni aux épinards en plat principal et dulche de leche (en pâte) avec fromage en dessert. Les américains ont même commande du vin et partage et avec nous, sympa!

On termine de manger vers 22h30 et on ne fait pas long feu après.

20th March – Day trip to Colonia del Sacramento in Uruguay

23 March, 2012 Leave a comment

Now that we have collected lots and lots of stamps in our passports, we decided to go to Uruguay for the day not only to get our stamp but also to what it’s like over the border.

20120323-094905.jpg

We paid ARS$ 393 for a tour through our hostel which included lunch and tour finished at 9pm, well that’s when we need to get the ferry back.

20120323-094918.jpg

The ferry took us to Colonia del Sacramento, a port that had great importance to Spain (Argentina) and Portugal (Brazil) due to its position.

20120323-094930.jpg

Colonia is very cute and quaint, well the old town is. We didn’t spend too much time here, had a look at their light house, sat by the harbour and also visited an old church. Had lunch and then hopped back on a 4pm boat to Buenos Aires.

We shared a taxi back to town with two Aussies we met Reese and Jen. Chilled out in the evening and then slept.

En français:

Réveil très matinal aujourd’hui puis on doit être au port à 7h. On embarque direction Colonia des Sacramento en Uruguay.

On ne va pas bien loin rassurez-vous, seulement une heure de traversée sur la Rio de la Plata.

À l’embarcadère, on doit avoir un tampon de sortie pour l’Argentine et un d’entrée pour l’Uruguay. On refera la même chose à l’envers pour re-rentrer en Argentine cet après-midi.

20120323-094951.jpg

Quand on arrive à Colonia, notre guide nous attend sagement avec une petite pancarte. On est dans un groupe d’une dizaine de personnes venus de Colombie, du Venezuela, d’Espagne, d’Iran etc…
On visite le Barrio Histórico qui est classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité. C’est pas bien grand et presque mort mais c’est plutôt mignon avec des rues pavées et des vestiges des occupations portugaises et espagnoles.

20120323-095007.jpg

On fait la connaissance d’un australien qui fait le même voyage que nous (sur le continent américain) mais dans l’autre sens.

Après la visite, on retourne au port pour changer notre billet de retour. Il est à 20h45 et on ne veut pas rester aussi tard donc on prendra celui de 16h.

Ensuite, on va se promener sur le port et plus tard on va au restaurant inclus dans le prix de notre tour.
Je commande un chivito, un sandwich avec un steak dedans et Kwasi prend un hamburger, qui arrive sans pain!
On termine notre visite de la vieille ville par un petit tour tout en haut du phare, du haut duquel on a une belle vue sur la ville. Par temps clair, on peut voir jusqu’à Buenos Aires mais aujourd’hui c’est pas gagné!

20120323-095036.jpg

À 15h, on est de retour au port pour le check-in, l’immigration etc… On fait la aussi la connaissance d’une australienne qui est en vacances pour deux semaines mais repart demain.

On passera tout le trajet du retour à papoter, sympa les australiens!

De l’autre côté, on prend tous un taxi pour San Telmo, ça nous rapproche tous. On finit le trajet à pieds et on se repose à l’auberge.

Pour le dîner, c’est restes pour moi et empanadas pour Kwasi.