Home > Indonesia > 21st February – Participating in a temple festival and admiring the Jatiluwih rice terraces

21st February – Participating in a temple festival and admiring the Jatiluwih rice terraces

Our last day in Ubud, so we decided to make a day of it by visiting Jatiluwih a UNESCO world heritage site in Bali, we will sleep at the airport to save money on staying in a room as our flight is at 6am.

20120228-205345.jpg

We jumped on our motorcycle and left Ubud but at the next town we drove past a temple that seems to be holding a temple festival. In Bali, almost every single day you are likely to see a temple festival.

Julie and I parked our motorcycle outside our the temple and walked into the premises where we took photos and spoke to various people within the temple. What happens on temple day is the villagers that use the temple bring their offerings which are normally fruits, grains and nuts to be blessed by the holy man and then there is a street procession.

20120228-205427.jpg

Julie and I waited till 1pm when all the women brought their offerings and then watched them fall in line and carry the offerings in an orderly fashion to the river through the rice fields to a temple by thr river.

The ladies with offerings were accompanied by the holy men, they all wore White tops including the men and they marched to musical instruments. It was a great sight and excited my emotions for my love of things traditional.

20120228-205541.jpg

It was about 2pm when we left for Ubud to get something to eat and then jumped on the bike to travel 45 km to the UNESCO world heritage site. The journey was long and had to take some dodgy routes where for couple of kilometres downhill it was all pot holed and difficult to ride the bike.

20120228-205632.jpg

We finally arrived in Jatiluwih after 2 and a half hours of riding and stood at the top to admire the view.

Jatiluwih is a beautiful area of terraced rice paddies below Mount Batukaru. was made a UNESCO world heritage site in 2007 and it’s simply marvellous. You just wouldn’t believe there is this type of colour green available for these rice terraces. For km’s upon km’s the rice fields are spread out wide. We didn’t have enough time to explore as it was getting dark do we headed back to Ubud.

20120228-205721.jpg

I took over the motorbike at some point as Julie was tired and it was dark at this time when we got lost. We luckily asked a passing car which way to Ubud and they said they were going there so we should follow. It was adventurous as there were pot holes everywhere, you only get to see them last minute in the dark and trying keep up to speed with the car,let’s say it was bumpy.

We finally got back to Ubud. Had our last dinner at Melting Wok and were looked after again by Geraldine and Phil our Balinese parents by giving us a free desert of crepe with chocolate. It was delicious like the main. Cannot recommend this place enough, food is just amazing.

20120228-205754.jpg

We hired a taxi to the airport which cost 170,000 IDR’s in low season, I think you can get them down to 150,000 IDRs. Got dropped off and slept on the floor outside the gates,we were not the only ones to do that, there were other tourists too.

En français:

C’est notre dernier jour à Bali et on a prévu de prendre le scooter et d’aller jusqu’au lac Bratan et si possible d’aller voir les rizières de Jatiluwih.

On prend la route vers 11h et quand on sort de Ubud, vers Lod Tunduh, on tombe sur un temple qui entraiment décoré alors on décide de s’arreter.

a href=”https://jkadventures.files.wordpress.com/2012/02/20120228-205408.jpg”>20120228-205408.jpg

On enfile nos sarongs, ceintures et autres et on grimpe les quelques marchés qui nous amène au temple. Il y a beaucoup de monde rassemble alors on demande à quelqun ce qu’il se passe et on est tout content d’apprendre que c’est la nouvelle lune et qu’en plus c’est le festival du temple, excellent!
Au programme, il y a les offrandes, la procession pour aller à la source, danses, orchestre gamelan etc…

20120228-205508.jpg

On nous dit que la cérémonie doit commencer à 12h donc on décide d’attendre pour y assister.
Pendant qu’on attend, plusieurs balinaises s’assoient à côté de moi et m’offre du thé et des fruits de leurs belles boîtes à offrandes. Ensuite, on essaie de discuter mais c’est pas facile avec mes trois mots d’indonésiens et leur anglais inexistant. Heureusement, une des petites filles traduit quelques mots.
À ma fin de la conversation, j’apprends que ce sont trois sœurs. Elles contemplent mon sarong et me disent qu’il est beau et que les leurs sont moches. Ensuite, elles regardent ma chemise et me disent que je ne la remplis pas beaucoup au niveau du buste, ça les fait beaucoup rire!

Après une heure d’attente, on voit pas mal de gens arriver et notamment les hommes. Ils s’installent tous à l’orchestre donc on s’en approche. Une fois qu’ils sont tous prêts, un des prêtres annonce que c’est le moment de partir pour la procession.

20120228-205559.jpg

Avec Kwasi, on se positionne en bas des escaliers pour voir tout le monde défiler.
Tout le monde est de sorties, les vieilles femmes et les jeunes filles en tête avec les offrandes sur la tête, les hommes avec les instruments, d’autres avec les costumes de Rama et Même le barong. On les suit autour du temple, à travers les rizières jusqu’au temple au bord de la rivière. On ne reste pas pour tout la cérémonie de la bénédiction.

On reprend le scooter et on va déjeuner au Dewa Warung. On passe aussi dans un internet café pour enregistrer et imprimer nos cartes d’embarquement.

On repart en scooter et quand on repasse devant le temple on voit qu’il n’y a plus personne alors on décide de continuer notre chemin et d’aller jusqu’à Jatiluwih.

20120228-205654.jpg

On ne trouve pas la route la plus directe et du coup à un moment la route est vraiment dans un sale état, je dois faire du cross avec un petit scooter de ville avec nous deux dessus. On a frotté plus d’une fois!

Quand on rejoint enfin la bonne route, on se trouve dernier d’une autre procession.
On continue jusqu’à Pacung puis on bifurque et on continue sur une petite route e montagne pendant 13km jusqu’au rizières qui ont été nommées Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2008.

L’arrivée est impressionnante, on débouche sur une vallée avec des centaines de terrasses toutes vertes. On roule un peu plus et c’est le même paysage à des kilomètres à la ronde. Certes il faut rouler pendant des heures mais ça vaut vraiment la coup, on vous le conseille vraiment.

20120228-205738.jpg

À 18h, on décide de revenir vers Ubud pour éviter de rouler de nuit trop longtemps. Mais après les 13km de route tortueuse, quand on arrive sur la grande route, il fait déjà bien sombre. La route est super bien, large et toute lisse mais de nuit, on ne roule pas trop vite sinon on a tous les insectes qui nous fouettent la figure!

À un moment quand il est temps de tourner sur les petites routes pour rejoindre Ubud, Kwasi prend le relais.
On se perd et on a la chance de delà des notre routes un couple en voiture qui se rend à Bali et nous propose de les suivre!

On est de retour à l’hôtel à 20h30, on a quelques minutes pour être est pour notre dernier dîner à Ubud, à Bali, en Indonésie, chez Melting Wok évidemment.

20120228-205809.jpg

À 21h, on est à table et on a commandé nos plats préférés et même une bière pour fêter notre séjour.
À la fin du repas, on discute encore avec Géraldine et pour nous remercier de nos visites, elle nous offre le dessert que j’ai toujours voulu commander la crêpe coco: une crêpe avec du sucre roux, de la cannelle et du lait de coco. C’est délicieux, on n’avait plus faim pour on est limite à lécher les assiettes!

Quand on quitte le restaurant, il est presque 23h et dans la rue de l’hôtel ou voit notre chauffeur qui nous attend, il est en avance. C’est pas grave, on va chercher nos sacs et on monte dans la voiture.

Il a emmené sa femme car il est fatigue et veut de la compagnie pour le retour jusqu’à Ubud.

On arrive à l’aéroport en une heure. On marche jusqu’à l’entrée et on se pose dans un coin. On s’installe comme on peut avec un sarong par terre et on essaie de s’endormir, on ne peut enregistrer que 3 heures avant le vol soit 3h20! Le sol est vraiment dur alors on ne dort pas vraiment.

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: