Home > Indonesia > 2nd February – Julie the Medicine Woman of Ubud shows paramedics how it’s done

2nd February – Julie the Medicine Woman of Ubud shows paramedics how it’s done

Another lay-in today but got woken up by the hotel staff delivering our morning tea at 5:30am.

20120203-205953.jpg

Did some exercise with my resistance belt for about 30mins. This thing is genius and will hopefully keep me in some sort of shape for the next few months of our travel.

Had lunch at the Dewan Warung, it was recommended by our guidebook and couldn’t be any cheaper and the Mint and Lemon juice was very refreshing. We then took a walk to the homestay we will be residing in when from the 10th-12th Feb. It looked ok, not the same character as the one we are in now but it will do.

20120203-210008.jpg

On our way back into town, we noticed there was a man crouched down on the street so we went to help. The man being a French national and Julie being a first aider, she spoke to him in his native tongue asking him if he could breathe ok, he wanted assistance, food, water, what was wrong, can we call anyone. The man kept saying no. He’s been on all fours since 11am an it was now 3pm. Her St Johns Ambulance training had come to use again. So proud of her.

An ambulance was called but it took a good 30-40 mins before it arrived. They said, they picked up this man yesterday and took him to his villa but he always drives out and does it again. We think he has dementia and doesn’t remember where he is. Julie fed him water, a foreigner went and bought him food but he didn’t wasn’t to eat, move or want to be touched. The ambulance left, there was nothing they could do. An expat mentioned, it’s been like this for this man over the years and we should leave him. We stayed for an hour knowing we can’t help but decided we will check up on him, once we’ve had something tonight.

20120203-210012.jpg

It started raining a little so we went back to our hotel. Julie was reading the guide and then she mentioned, if I knew we were 1hr ahead of Yogyakarta and we had not changed our clocks? How embarrassing. We’ve been in Bali for almost four days and not realised this. No wonder when we wanted to do things it seemed less busy or closed.

20120203-210016.jpg

In the evening we went back to Ubud road to check up on Jean-Pierre but he wasn’t there so we hope he is well. We had a drink at Biah Biah and then had dinner at Dewa Warung again. Long wait for our food this time but it was delicious. The rain was about to come so we run to our hotel in the nick of time then it poured and poured.

En français:

Réveil plutôt matinal vers 7h avec les bruits de balai devant la porte.
On prend notre petite déjeuner et on part en vadrouille à pieds dans Ubud. On commence par l’office du tourisme pour voir ce qu’il se passe aujourd’hui mais la réponse ne nous aide pas dans notre programme: les balinais vont au temple familial et visitent leurs familles!

C’est pas grave, on fait un petit tour dans le marche vraiment touristique. Apparemment il faut venir plus tôt pour voir les fruits, légumes et autres denrées être achetés par les locaux.

20120203-210020.jpg

On visite plusieurs librairies pour se trouver de nouveaux compagnons de route mais tout ce qu’on trouve est cher, il faudrait tomber sur un endroit qui échange les livres. On achète tout de même un guide de balades à faire sur Bali: 12 balades pas-à-pas pour découvrir le vrai Bali, bien loin de Kuta, et même du très touristique Ubud.

On passe s’acheter des nouvelles capes de pluie car les nôtres ont bien souffert depuis le départ, 151 jours plus tôt.

Pour le déjeuner, on a vraiment plus de choix maintenant que le Galungan à commence. Tout est ouvert! On decide d’aller au Dewa Warung dans Jalan Goataman. On y retrouve des gens de la guesthouse et d’autres qui s’abritaient sous le même bâtiment deux jours plus tôt.
C’est un endroit très simple, deux grandes tables et deux autres basses donc tout le monde mange ensemble, convivial donc, et surtout c’est pas cher. On commande tous les deux des brochettes de poulet à la sauce Satay avec du riz.

20120203-210024.jpg

Après le déjeuner, on trouve une petite libraire qui vend des livres usés et les rachètent pour 50%, parfait! On passe aussi à la poste voir si on peut envoyer nos achats: ce sera par bateau plus lent mais un quart du prix de l’avion.

En sortant, on voit un vieil homme à quatre pattes sur le trottoir et une femme à côté qui essaie de l’aider. Bizarre… En tant que certifiée premier secours, je vais voir et la femme me dit qu’il ne veut pas d’aide.
Après 5 minutes, je réalise que c’est un expat’ français donc je m’agenouille et lui demande son nom et son âge. Je demande ensuite si il a des allergies, s’il prend des médicaments, s’il a mange bu etc… Et c’est en l’approchait que je réalise qu’il s’est fait pipi dessus. Je reste avec lui, lui donne à boire avec une paille. Il ne veut toujours pas d’aide et ne veut surtout pas qu’on le touche. Il a une liasse de billets et des clés de voiture devant lui sur le trottoir mais il ne veut pas bouger de la ou il est, juste à côté d’une grille d’égout (alors que tout peut tomber!).
Une ambulance arrive plus de 20 minutes plus tard et ils nous disent qu’ils sont venus le chercher au même endroit la veille. Cette fois, il refuse de monter donc l’ambulance part en le laissant la. Un autre expat qui le connait de vue dit que ça lui arrive souvent.
En gros, il prêt la tête, le pauvre n’a que 67 ans! Après le départ de l’ambulance je ne peux pas le laisser tout seul alors je lui pose des questions mais au bout d’un moment il en a marre et il me dit qu’il ne répondra plus. Quelqu’un lui apporte à manger car apparemment il est dans cet état depuis 11h ce matin. Quand je suis assurée qu’il a à manger et à boire et de la compagnie je décide de le laisser.

20120203-210028.jpg

Quand on arrive à la guesthouse, il se met à pleuvoir, peut-être que ça le fera bouger.
Après une pause lecture du nouveau guide, on découvre que ça fait 4 jours qu’on n’est pas a la bonne heure. Bali n’est pas sur le même fuseau horaire que Java mais une heure en avance! Les bêtas! C’est pour ça que les restos étaient vides quand on y allais ou bien qu’on trouvait le réveil assez tôt!

On change nos horloges et on part chercher de quoi grignoter. On décide d’acheter des bananes au marche mais on en donne la moitié à une petite fille qui mendiait.

20120203-205959.jpg

Après ça, je decide de voir si Jean-Pierre a décidé de bouger de son trottoir et oui il n’est plus la. J’espère qu’il va mieux.

Ensuite, on se pose boire un verre dans un bar resto avec wifi puis on retourne dîner au Dewa Warung. Cette fois c’est nasi goreng et mie goreng!

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: