Home > Sri Lanka > 7th January – Of elephants and fire dancers

7th January – Of elephants and fire dancers

Didn’t sleep too well, someone singing in the distance and mosquito dancing and also singing in our ears.

Woke up and got ready for our driver at 7:30am but no show. So we asked the hotel guy to call “his brother” and we were told he was coming. What arrived was a tuk tuk. We got into an argument about how we were quoted for a car not tuk tuk and we said we will not take it. We left the guesthouse and went to look for a car.

20120108-180527.jpg

We went directly to the gates of the Temple of the Tooth to find a car as recommended to us by an Italian family staying in the guesthouse. The car cost 3500 SL rupees and off we went to the Pinnewala elephant orphanage. This is the highest concentration of captive elephants in the world. There are about 80 elephants and entry is 2000 SL rupees.

Sri Lanka I’d baffling us a little bit and it’s definitely not a place for budget travellers. I guess after India, any country that follows will have a hard time of pleasing us. Guesthouse guy doesn’t speak English and nor does most people we speak to. I think we are disappointed.

We arrived just in time for the feeding which normally starts at 9:15. Julie fed a baby elephant milk in it’s giant bottle, we saw the three legged elephant which got it’s front leg blown up by land mine, the blind elephant that got shot by farmers.

20120108-180606.jpg

We then followed the herd to the river side where we watched them bathe and also a couple got a little frisky in the sun (they need cold water down).

Spent a couples of hours there then got back to Kandy in the heat. It must have been 36 degrees and we were stuck in traffic. In Kandy we enquired about a train to Ella at the railway station and were told, we just have to turn up and get tickets.

Had lunch at KFC and went back to Hotel Suisse for a drink and use their wifi. At 5pm went and watch the Kandy Dance show, which was interesting. Tickets cost 500 SL rupees.

Drinks, dinner were had at Hotel Suisse and then came back to our own guesthouse to sleep.

En français:

Réveil à 7h car la voiture qu’on a commandé hier doit venir nous chercher à 7h30.
Il n’y a personne donc on demande au mec de la guesthouse si il peut appeler son frère, celui qui gère les voitures. Il le fait et nous dit que quelqu’un arrive.

Il faut faire vite si on veut voir le repas des éléphants à 9h15! Peu après 8h, on voit un tuk-tuk arriver. Nous on pense que c’est quelqu’un qui vient nous dire que la voiture à du retard mais non c’est notre chauffeur apparemment. On lui dit qu’on avait dit oui pour une voiture pour 2000 roupies pour aller à l’orphelinat des éléphants à Pinnewala. Et il dit oui, c’est bien 2000 roupies mais ce sera un tuk-tuk. Après la blague d’hier soir, on dit que ces est trop et on décide de trouver une voiture par nos propres moyens.
Tout ça arrive sans doute à cause du fait qu’on n’ait pas voulu payer plus hier soir. Faut pas abuser quand même!

Une fois la décision prise, on se dépêche de descendre en centre-ville. On trouve une voiture pour 35000 roupies, on essaie de négocier mais le chauffeur ne bouge pas, on n’a pas vraiment le choix au final donc on accepte. Il comprend notre situation et fait de son mieux pour arriver à temps pour le repas.

On arrive juste avant 9h30. Il y a un grand groupe de touristes russes qui arrive et la, ceux qui me connaissent comprendront, j’ai foncé pour tous les gruger et je me se retrouve la première à la caisse pour acheter les tickets. On a trouve tout de suite l’endroit ou ils nourrissent les bébés. J’ai pu donner le biberon à l’un d’eux. Enfin, il était assez grand pour l’attraper tout seul avec sa trompe! Du coup je ne l’ai pas beaucoup aidé!

Quelques minuts après, beaucoup d’aures éléphants de toute taille sont arrivés. L’un d’eux, Sama, n’à que trois pattes. Il lui manque son postérieur droit car il a marche sur une mine il y a plusieurs années. Il arrive à se déplacer mais il a bien du mal et son autre antérieur est tout courbe à cause de son poids.

20120108-180622.jpg

Un peu plus loin, on prend des photos avec Raja, le plus vieux des éléphants. Il a 75 ans et il est aveugle depuis longtemps car un fermier lui a tire dessus pour qu’il s’éloigne de ses champs!
Près de son abri, on aperçoit le reste des orphelins, des dizaines! Enfin ils ne sont pas tous orphelins car il y a beaucoup de bébés. Ils en ont environ deux chaque année.

Juste après, on nous demande d’aller dans un enclos car tous les éléphants vont aller à la rivière donc il faut leur laisser la route. C’est le comble, c’est nous dans l’enclos et eux sur les chemins!

Une fois que c’est sûr, on les suit jusqu’à la rivière où ils vont deux fois par jours pendant deux heures, pour boire, se baigner et s’amuser.

On reste à les regarder pendant une bonne heure mais c’est en plein cagnard alors on ne traîne pas trop. Notre chauffeur pus apporte des bananes pour donner aux éléphants.

On reprend la voiture et cette fois on met beaucoup plus de temps pour rentre à Kandy. Il doit se passer quelque chose de spécial genre une cérémonie religieuse car il y a des camions partout avec pleins de bouddhas à bord.

On arrive après midi et on se pose au KFC pour déjeuner.

20120108-180630.jpg

En fin d’après midi, on décide d’aller au Kandyan Art Center pour assister à uns pentacle de danse de Kandy. Pour 500 LKR, on peut assister au spectacle d’une heure. Ça commence par la présentation des instruments avec notamment le gros coquillage. Ensuite c’est une démonstration de Pooja Dance, dans qui rend hommage au divinités et au guru (le prof de danse). Puis vient le Panteru Natum, une danse accompagne d’un pantheru, une sorte de tambourin. Après, c’est au tour de la Cobra Dance qui comme son nom l’indique est une danse qui décrit le mouvement d’un cobra et le charmeur de serpent. La Mask Dance quant à elle vient du sud du pays et à été créée pour fait peur aux démons. Ensuite, la danse de Mayura Wannama reprendre les mouvements du paon. Enfin, il y a la Ves Dance, qu’il faut des années pour maîtriser et dont les danseurs ont un costume très colorés et pleins de clochettes.
Après, on a eu droit à l’hymne national par toute la troupe et ils ont fini le show par la danse du feu et des danseurs en transe marchant sur des cendres. On était au premier rang pour la fin et peut confirmer que c’est vraiment des cendres, on a eu chaud et on ressorti couvert de cendres!

Après le spectacle, on est rentré dîner à l’hôtel Suisse.

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: