Archive

Archive for January, 2012

30th January – Probably the wettest day in Bromo and longest day of our trip travelling from Java to Bali.

31 January, 2012 Leave a comment

Monday morning, it’s grey, raining and cold, anyone could have mistaken it for London or any other city in England but infact we are in the mountains in Indonesia, during raining season. The onion and other plantations made me realise i wasnt in England and there will be an end to this miserable weather later on today.

20120131-104017.jpg

Today we are supposed to climb higher to the edge if the crater and see Bromo volcano and but the weather is not playing ball, so I don’t think we will see much.

The jeep came to pick us and the other french girl (Jessie) up and the two Vietnamese girls were already in there. We drove for 10 mins the most and were told to get out and walk to the top. We were told in Probolingo last night by the travel agency that the jeep ride to the view point is 7km and should take an hour, BULLSHIT. They are trying to justify why they charge so much, it doesnt take that long and you will have to do majority of the walking. If you are planning to do this and it’s raining, take the jeep but if it’s a nice day, you can walk it and save yourself some money.

20120131-104023.jpg

When we started climbing in the rain, Julie felt faint and we had to stop and rest for a while. Jessie gave her some biscuits to help increase her sugar level, u tied to lay my jacket on the floor for her to lie on and lift her legs in the air, to return blood to her head. Then we walked further up to the view point.

It was disappointing, we could see the non active volcano infront of Bromo but with no sun, all clouds and rain we were not going to see anything. I was at this point very down and frustrated. Yet again, the weather had played a part in not allowing us to see a place which shows nature at it’s best.

20120131-104153.jpg

Didn’t bother spending time taking photos as spent more time cleaning the rain from my lenses than actually taking photos.

We descended back to the jeep an took it to Sand Sea, where we can walk across to the edge of Bromos crater. Sand Sea is the stretch of land where nothing grows due to the volcanic activites that occur every now and then.

20120131-104207.jpg

We walked a good 30mins to Bromo, some people used horse to walk through the Sand Sea and when you reach the bottom of the volcano, you’ll have to climb 249 steps to the top of the crater. In the rain it was difficult to stand next to the crater and the railings they provide to stop people from falling was itself falling apart. The size of the volcano was huge, never seen anything like this before, it’s wide and very very deep. We stopped here for 10 mins or so then went back to the jeep ten to hotel.

We got ready, putting our wet clothes in the bottom of our back pack. Julie and I decided we will take a bus from Cemoro Lawang to Denpasar in Bali for 175,000 IDRs and this includes the ferry.

Mini bus dropped us in Probolingo and we changed for a bigger STC bus and made our way to Bali. Along the way we picked up tourists who had used other travel agencies. It feels like, all agencies use one bus company who makes the journey to Bali. All the tourists we saw this morning at the crater were all on here. When people make the journey to Bromo, you really only stay here for one night and then move on.

20120131-104130.jpg

We crossed with the bus on the ferry from West Java to Bali. The ferry did not only leave the dock behind but also the sunset. The orange skies illuminating the sea, it was romantic.

About 30 mins into the journey, 5 Finnish girls realised they were should have got off once we had entered into Bali so the bus driver waited for them to get a mini bus before he drove us to Denpasar so we waited almost an hour for the girls to get a bus going the other way. Finally got to Denpasar around 10:30pm and checked into one of the hotels behind the bus station, it’s called Patana Dana. The rooms smell of dump, toilet is broken so you habe to use cup to flash but its only for one night and once we are up, we will be leaving.

En français:

Réveil pas du tout en douceur à 3h30, on s’habille en silence avec plusieurs épaisseurs pour vaincre le froid et la pluie qui ne s’est pas arrêté de la nuit. La matinée promet d’être bonne!

20120131-104138.jpg

Une fois dans la jeep, on met à peine 10 minutes à atteindre la fin de la route et le début d’une piste. La, on nous dit qu’on doit grimper dans le noir pendant 30 minutes mais que si on veut on peut prendre un petit poney pour le faire.

J’avais déjà fait le lever de soleil sur le Bromo et je reconnais bien qu’on n’est pas du tout au même endroit que la dernière fois. En revanche on est sur la crête du même volcan: Gunung Penanjakan. On n’est même pas descendus dans la mer de sable pour ensuite remonter vers le pointe de vue.

20120131-104048.jpg

On commence donc à grimper dans le noir complet avec la piste qui fait office de rivière à cause des pluies diluviennes. On monte jusqu’à un groupe de personne qui disent qu’ils sont au point de vue. Kwasi et moi choisissons de continuer etdu coup tout le monde nous suit.
On arrive à un abri duquel on peut entr’apercevoir les silhouettes des volcans mais bien cachés par les nuages.

On fait une petite pause histoire de se requinquer avant d’attaquer les marchés jusqu’au pointe vue (un nouveau apparemment). Seul problème, je n’ai qu’un petit pot de nouilles dans le ventre, et de grimper comme ça avec touts mes épaisseurs, je commence à me sentir mal. Kwasi qui est devant redescend et vient à ma rescousse. Je ne tombe pas dans les pommes mais c’est tout comme. Heureusement Jessie n’est pas loi et me file des biscuits qu’elle a dans son sac.
Une fois rétablie, on reprend la route pour les dernières marches.

20120131-104057.jpg

Quand on arrive en but, le jour se lève (notez bien le jour, pas le soleil) donc on fait quelque photos mais on ne voit vraiment pas grand chose: le Bromo et le Batok. Le Bromo ne fume même pas et on ne peut pas voir le Semeru qui a une éruption toutes les 20 minutes.

On ne tarde pas à redescendre au point de rendez-vous avec la jeep. On descend ensuite dans la mer de sable pour s’approcher du Bromo.
Encore une fois, ça diffère de la première fois, on s’arrête super loin. Il pleut énormément, il y a beaucoup de vent alors la marche jusqu’au Bromo puis l’ascension des 250 marchés ne se font pas dans la joie et la bonne humeur.
La aussi on ne traîne pas et des qu’on arrive à l’hôtel on fonce sous la douche chaude.
On met des vêtements secs étonné part profiter de notre petit déjeuner avant de trouver une solution pour partir d’ici au plus vite.

20120131-104217.jpg

La solution est facile, on reprend la même voiture jusqu’a Probolinggo puis un bus jusqu’à Denpasar sur l’île de Bali. Tout ça pour 175,000 roupies.

On descend donc en minibus jusqu’à Probolinggo et on monte tout de suite dans un grand bus vide. Il ne le restera pas longtemps car on s’arrête touts les 5 mètres pour prendre des touristes et des locaux.

Heureusement le DVD de karaoke indonésien se termine rapidement car tout le trajet avec et on serait devenus fous!

20120131-104106.jpg

On arrive vers 17h au port de Ketapang pour embarquer sur un ferry pour Gilimanuk à Bali. La traversée dure moins d’une heure, on en profite pour déguster nos Pop Mie.
La route reprend peu après avoir lâchés quelque touristes qui partent en direction de Lovina.
Nous on roule vers Denpasar et après 20 minutes de route un groupe de finlandaises se rendent compte quelles aurait du descendre plus tôt pour aller à Lovina. Le bus s’arrête et l’assistant de bus attend avec elle qu’un minibus les prenne pour aller dans l’autre direction. Tout ca prend presque une heure et tout le monde commence à s’énerve de devoir attendre alors qu’on a encore 3 heures de route.

20120131-104117.jpg

La fin du trajet se passe plutôt vite vu que tout le monde dort.

On arrive à 22h30 à la gare routière de Ubung près de Denpasar et on trouve un hôtel tout proche sans difficulté.
On s’effondre en moins de deux minutes.

Advertisements

29th January – 12 hours of minibus to get to Cemoro Lawang

31 January, 2012 Leave a comment

We left for Cemoro Lawang this morning and hope to see a Volcano called Bromo. Cemoro Lawang is situated in the mountains at 2770m in western Java. There is a huge crater that houses 3 other volcanos. The view is supposed to be spectacular and good for landscape photography.

The mini bus came to pick us up 20 mins late. Bromo is supposed to be 168km from Jogja but it takes 11hrs to get there, so being late means trying to find a hotel will be a pain.

We picked up a few people on the way and the bus didn’t leave Jogja until 9:30am so we knew we will be getting there late.

20120131-103416.jpg

In the minibus was a family of four from Indonesia, two Vietnamese girls and a French girl. The only girl from the family of four was about 20 but she looked like a man, sat like a man. If she didn’t have boobs we would have thought she had something between her legs. Talking about her legs, WOW, there is a forest out there. Looks like she doesn’t shave her legs, more hair than I have on my head.

Had lunch at some point and then arrived in Prombolingo at 8pm where we changed to take another car. Before we got there, the rain started to pour, we are talking about torrential rain. The nearest town was flooded where bridges were overflowing and as you may have guessed, it’s also cloudy. Doesn’t look good for us to see the volcanoes.

20120131-103423.jpg

If you are visiting Bromo and in Jogja you are told you don’t have to change cars, they are lying to you. You do have to change cars. You can choose to do tours with the agency or do it on your own, we opted to do it on our own and we will get a hotel when we get there. The agency was selling a trip to the view point by jeep for 90,000 IDR per person, we declined as we thought we might get something cheaper over there.

The first hotel we checked out in Cemoro Lawang was too expensive so we settled for Cafe Lava, standard double room, hot shower, breakfast included, tv but no wifi for 300,000 IDR (£21). Wifi not important as we are only here for one day.

Before we went to bed we had negotiated with the driver to organise a Jeep for us and the two Vietnamese girls and Jessie the French girl. The cost is 70,000 per person.

En français:

Réveil pas trop dur. Petit dej à 7h. Départ à 8h.

On monte dans un mini bus qui passe plus d’une heure à aller chercher d’autres passager, 10 au total.
On part donc de Yogya à 9h30 direction Cemoro Lawang sur les bords du cratère du Bromo.

La route se passe bien si ce n’est que l’arrêt pause-dej arrive assez tard. On se pose dans un plutôt grand resto au bord de la route et je commande Satay Adam, des brochettes de poulet à la sauce cacahuètes avec du riz, pas mauvais du tout. On s’achète des snacks pour le reste de la route et on continue à lire, écouter de la musique et jouer à puissance 4, je suis plutôt nulle face à Kwasi!

20120131-103429.jpg

Vers la fin de la route, on traverse plusieurs villages complètement inondés. On est en plein dans la saison des pluies!

À Probolinggo, quelques centaines de kilomètres plus loin, on doit changer de véhicule pour l’ascension et du coup on a un petit briefing gratuit sur ce qu’il faut faire une fois en haut: lever à 3h, départ à 4h, lever de soleil à 5h et bien sur il faut commander une jeep chez eux car c’est moins cher et tant qu’on y est le logement et le transport du lendemain aussi. On n’est pas dupes et ne prend rien.

La montée à Cemoro Lawang se fait en vitesse dans le noir sous la pluie et les éclairs. À un moment, l’éclair tombe à côté de la voiture. Je n’avais jamais vu ça de ma vie. Il a éclaté juste sur le goudron à 1 mètre de la voiture et avec beaucoup de fracas. On a fait l’expérience de n’avoir aucune seconde entre la lumière et le son, on n’était pas très fiers!

20120131-103436.jpg

On n’avait pas réservé d’hôtel alors n s’arrête la ou le d’autres s’arrêtent et on demande si ils ont de schambres. Oui mais à 375,000 roupies, non merci!
On descend plus bas au Café Lava Hostel et ils ont des chambres, une à 158,500 et un
autre au double du prix mais avec salle de bain, eau chaude, p’ti dej inclus etc… On était avec une autre touriste, Jessie (une française qui était en volontariat, genre VIE au Vietnam et fait un petit tour d’Asie du Sud Est avant de rentrer en France). Comme elle est toute seule, elle prend forcément la chambre la moins chère et Kwasi et moi la plus chère. Au moins, on paie tous la même chose.
J’arrive à retirer 50,000 du prix de notre chambre, donc je suis plutôt satisfaite.

On réserve une jeep pour 5: deux vietnamiennes, Jessie et nous pour demain matin 4h.

Ensuite, on demande de l’eau chaude au resto de l’hôtel pour cuire de Pop Mie (l’équivalent indonésien des Cup Noodles) et on se couche vite sous la pluie et le tonnerre.

28th January – Chilling in Yogya

29 January, 2012 Leave a comment

Today Was a non eventful one. We did absolutely nothing.

The morning we planned our trip to Bali. We will go to Bromo tomorrow on a 12hr mini-bus ride and see the spewing volcano the following day. We paid 160,000 rupiah (£12)per person for this journey.

We also found out that Kawai Ijen cannot be visited as the active volcano is not playing ball. If you are a tourist you are advised not to visit the area, even locals have been warned to evacuate but they refuse to do so. This has been going on since Dec 2011.

The plan is after spending one night in Bromo, we will leave for Bali and maybe try to do some voluntary work.

I also managed to finish reading my book (The girl with the dragon tatoo), good book I might say, yes I am years behind but at first refused to read it as everyone was reading it and also maybe because I cannot read.

In the evening we had dinner and watched the FA cup game between Liverpool (2) vs Man Utd (1). We then slept. Told you it was un-eventful.

En français:

Bon aujourd’hui pas grand chose à vous raconter vu que nous sommes restés sur Yogyakarta à ne rien faire si ce n’est programmer les prochains jours.

Après une petite grasse matinée: 8h30, on a regarde les différentes solutions de transport pour se rendre au Mont Bromo. Le plus simple est de prendre un train jusqu’à Surabaya puis un bus jusqu’à Probolinggo puis un minibus jusqu’à Cemoro Lawang.
On part donc à la recherche d’une agence qui pourrait nous vendre les billets de train.
La première agence nous dit que celui qu’on veut est plein et que le seul disponible est à 1h du matin et qu’il coûte 240,000 roupies. Or on avait vu 76,000 sur internet.
Ils nous propose de prendre un minibus de Yogyakarta à Probolinggo puis un autre jusqu’à Cemoro Lawang pour 160,000. On hésite car on veut voir ce que les autres agences proposent.
On retourne à Annas, l’agence qui a organisé notre transport pour Prambanan et Borobudur. Ils offrent la même chose, donc on décide d éprendre chez eux car leur première prestation était plus qu’à la hauteur.

En rentrant à la chambre, on passe à la supérette acheter de quoi déjeuner puis on se repose un peu.

On ressort un peu plus tard pour visiter les alentours.
Rien d’exceptionnel, si ce n’est cette petite boutique/resto qui vendait des choses faites en batik: Milas.
On se pose ensuite au EasyGoin, un bar qui a un billard et un happy jour pile quand on y est.

Plus tard, on y retourne pour dîner des hamburgers!

20120131-103642.jpg

20120131-103649.jpg

20120131-103657.jpg

27th January – Borobudur, the largest buddhist complex in the world and Prambanan

28 January, 2012 1 comment

Borobudur is our first destination in this un-godly hour at 4am. Slept around midnight so clearly 4hrs sleep was not enough. Driver was surprisingly on time to come and collect us.

Julie and I opted to go with a coach rather than a car on our own as it costs twice or thrice as much. A coach to see Borobudur and Prambanan was 75,000 IDRs per person and a car was 345,000 IDRs for the journey to Borobudur and back. What came to pick us up was a car which was baffling. There was an aussie girl and two elderly Dutch women with us.

20120128-182550.jpg

So after an hour drive from Jogja to Borobudur we reached this UNESCO Heritage site. On this site is a Buddhist temple that dates back to the 8th century. At sunrise, the view from the top was incredible, the early mist in the valleys behaving like a white carpet and in the background was Mount Merapi made it even more dramatic.

For more photos, click here

We were given a sarong at the gate and entrance ticket was 135,000 IDRs (£10 or $15). The structure is marvellous and dominates the landscape. It’s the biggest Buddhist complex in the world. There are all together 9 layers, one big stupa at the top and the little stupas surrounding each of the top three levels. In each one of the little stupas, you will find a Buddha by where some are missing buddhas, it was due to Muslims back in the days trying to destroy them.

20120128-182605.jpg

At the top we were stopped by students trying to learn English, asking us questions like what is your country like, what do you think of the education system, your favourite food. It was nice to talk to them but I missed my opportunity to take photos of the sunrise. At some point I had to tell them I needed to take photos so they should come back later.

We spent two hours here, driver then drove us to Mendut temple, a Hindhu temple and Julie had been here before with her mother and sisters. We then went to a silversmiths where we had an explanation of silver, the 925 and how it’s made with copper. To our surprise Julies ring which she bought 15yrs ago in Greece for 10 Francs was actually silver. They shined it for her and it was glistening new.

20120128-182751.jpg

We then drove to Prambanan to view this acient Hindu site, which is also a UNESCO Heritage site. Cost of entrance was 117,000 IDRs (£8 or $10). Prambanan is a collection of Hindu temples that was affected badly by an earthquake in May 2006. It’s been restored and there are no more scaffoldings but we were not allowed to go into the Shiva temple as it was cordoned off. We spent about an hour there inspecting the carvings on the walls and admiring the temples.

The cost of entry for these two sites which are beautiful and mind blowing put together is less than what I paid to see a Sigiriya rock in Sri Lanka. This tells us Sri Lanka really has got it sooo wrong.

After the trip, we were dropped back at our homestay and we chilled till we slept in the evening. We got a take away pizza and calzone which we ate in our room. It’s been a successful day.

En français:

Réveil brutal à 4h10 pour être prêts à 4h50 pour notre bus.
Comme prévu, quelqu’un est venu nous chercher et on monte dans une grande voiture genre Espace. Trois autres touristes nous rejoignent.
Je pensais qu’on allait aller jusqu’à une gare routière mais non, nous ne sommes que cinq aujourd’hui donc on voyagera en voiture, sympa. On s’était renseigné pour le prix d’une voiture pour aller à Borobudur et c’était 350,000 alors que l’on ne paie que 75,000 par personne.

20120128-182647.jpg

On arrive à Borobudur pour l’ouverture à 6h et on ne traîne pas a prendre la boisson offerte dans le ticket (135,000 roupies ou 15$), on fonce au temple. Si on s’est levés à une heure pareille, c’est pas pour rien, on veut avoir la belle lumière du lever du soleil.
On commence par grimper tout en haut de la gigantesque stoupa: 9 étages, des centaines de sculpture de buddhas, etc… Ce site est incroyable, le plus grand site bouddhiste du monde.
C’est une bonne idée de le visiter tôt le matin car des 10h, le soleil tape et les pierres noires absorbent la chaleur et ça devient insupportable.
Le problème à Borobudur (ça fait deux fois que j’y vais), c’est que les étudiants javanais y vont pour passer leurs édams d’anglais et ils le passent en discutant de tout et de rien avec les touristes. Je me suis faite avoir par deux groupes et Kwasi trois: quel est ton plat préféré? Que penses-tu du système scolaire? Aimés-tu Borobudur? Etc….
Nous on n’a que deux heures pour faire les neuf étages et la lumière change très vite!
Personne ne sait vraiment pourquoi Borobudur a été construit ni quand mais le temple à été découvert au 19ème siècle par les anglais qui ont aussi découvert Prambanan et fonde Singapour, rien que ça!
On passe du temps en haut de la stoupa mais encore plus dans les cinq derniers étages qui ont leurs parois parées de bas-reliefs. En gros, si vous montez étage par étage et faites le tour de chaque étage dans le sens des aiguilles d’une montre et ben vous allez droit vers l’illumination tel le Buddha des milliers d’années plus tôt.
Le Volcan Merapi à une trentaine de kilomètres de la a erupté en 2010 et ils ont du tout démantelé pour retirer la cendre (près de 3 centimètres), les derniers étages du temple étaient encore fermés au public fin 2011!

20120128-182712.jpg

Quand on finit la visite à 8h15, il fait déjà bien chaud.

Notre chauffeur nous emmène jusqu’au Candi Mendut, un plus petit temple qui fait partie du complexe de Borobudur. C’est réputé pour les trois statues à l’intérieur.
Comme il y a cinq ans, je fais Tarzan dans les lianes de l’arbre Banyan dans le parc avant de repartir vers la voiture.
Sur le chemin, on s’achète des brioches car on n’a pas mange ce matin!

Pour plus de photos, cliquez ici

On retourne à Yogyakarta car deux des autres passagers ont fini leur tour. Sur la route, on s’arrête dans une fabrique d’argent. Ils nous expliquent que java est très réputé pour leur argent et que leurs concurrents sont Gucci, Guess et Tiffany & Co. Ils nous expliquent aussi ce que veut dire le 925 graves sur toutes les pièces en argent, en gros c’est jamais de l’argent c’est toujours un alliage argent avec autre chose et la plupart du temps du cuivre.
Le guide me prend ma bague (achetée pour 10 francs en Grèce en 1998) et repère le 925 grave (moi qui croyait que c’était du toc). Il explique aussi que l’on peut faire briller l’argent avec le fruit qui fait du savon. Il suffit de le mouiller et de le frotter avec une brosse à dent. Ensuite, il faut prendre la mousse et frotter. Ils ont fait briller ma bague et maintenant elle est vraiment bling-bling!
Forcément on termine la visite par la boutique mais ce n’est pas vraiment pas terrible…

20120128-182824.jpg

On repasse donc par Yogyakarta avant d’aller sur Prambanan, un temple hindu cette fois.
On s’arrête dans un warung au bord de la route avant d’attaquer la visite car tout le monde à faim. Mie rebus (soupe de nouilles) pour moi et nasi goreng (riz frit) pour Kwasi.

Le temple de Prambanan est en plein cagnard alors on visite très doucement. Prix du ticket: 117,000 roupies ou 13$.
C’etait un très grand complexe avec 6 tôles principaux entourés de centaines de plus petits temples. Le plus gros est dédié à Shiva et est entouré d’un temple dédié à Brame et l’autre a Vishnu avec en face des temples dédiés à leurs montures: Nandi, le bœuf, Garouda, l’oiseau et Hamas, le cygne.
On finit la visite par un petit tour au musée qui explique comment ils ont restauré les temples après le tremblement de terre de 2006. Pour cette visite, pas d’échafaudages mais le temple de Shiva est fermé au public dommage….

20120128-182920.jpg

On retrouve la voiture vers 13h pour un retour à Yogyakarta un peu avant 14h.

On finit la journée dans la chambre climatisée à bouquiner. Je finis mon livre : milles soleils splendides.

Pour le dîner, on se prend des pizzas à emporter pour manger devant la télé: ils ont des films en VO tous les soirs. Ce soir: Benjamin Gates.

26th January – Kraton and Marlioboro Street in Jogja

27 January, 2012 Leave a comment

Our first full day in Indonesia and I was rudely woken up by the sun shining through a window and also light from another window next to the ceiling. The roof of the ceiling of our bathroom is glass and the door to the bathroom is also made of glass so with no curtain covering the door, direct sunlight just comes into the room. We are talking about 5:30 am, sun rises very early here.

A little bit of history, Indonesia has a population of over 200 million and around 500 languages and dialects. Capital city of Indonesia is Jakarta, which we did nit experience as there isn’t much to see. It’s is the worlds most populous Muslim country with 90% of it’s habitants Muslims.

20120127-171758.jpg

Exchange rate is £1= 14,500 Indonesian Rupiah (IDR), you can buy a meal from the streets for as low as 10,000 IDRs. Tourist places charge as much as 3 times what you can buy from the streets. It’s quite safe to eat from the street stalls.

Not everyone speaks English so it will be good for us to learn the basics how are you, hello, thank you, please, how much us this and also the numbers. It helps with negotiations in markets and taking a becak (cycle-rickshaws).

We are currently in Yogyakarta or sometimes written Yojakarta or in short Jogja, this is the capital of Java where most foreigners/tourists end up. It’s a good place to use as a base if you want to see other places which are further out but not far from here.

Had breakfast as part of the price of our homestay and then headed for a 16th century palace called Sultans palace or sometimes called Kraton. The temperature at that time in the morning was the hottest we had on our trip, it was around 32 degrees but felt like higher 30’s.

20120127-171802.jpg

We spent about an hour or two at the palace. On Thursday’s if you visit It between 10am and 12noon, there is a traditional dance but we missed it so can’t say if it’s any good but Julie states it’s great as she saw it 5 years ago.

We left through the main entrance and headed towards a 2km stretch road of shops selling T-shirts and batik attire or cloth. Julie and I found a place for cheap lunch.

The afternoon was spent back at our place reading and chilling. We bought pot noodles for dinner, which we cooked in the evening with boiled eggs.

En français:

Réveil tranquille ce matin avec grand soleil dans la chambre.
On profite de notre petit déjeuner gratuit inclus dans le prix de la chambre (215,000 roupies) avec des banana pancakes.

Après un peu de corvées ménagères (en fait depuis cinq mois, la seule corvée c’est la lessive à la main, profitez bien de vos machines ou que vous soyez!), on décide de s’attaquer aux sites de Jogja.

20120127-171809.jpg

On prend un becak, sorte de pousse-pousse, pour aller jusqu’au Kraton, le palais du sultan.
On paie 12,500 roupies pour entrer et malheureusement on arrive à la fin de la représentation de musique classique et danse javanaise. Tous les jours, ils jouent quelque chose de 10h à 12h. On s’assoit quand même pour les dix dernières minuts de musique jouées par l’orchestre gamelan.

Après, on visite le palais avec les diverses cours, pavillons et objets à voir.
Il fait vraiment très chaud aujourd’hui, la météo dit 32 mais les locaux disent 37!

Après le Kraton, on décide d’aller faire un tour sur Marlioboro street, sorte de champs-Elysées avec des centaines de boutiques vendant batik et souvenirs à go-go.

20120127-171815.jpg

On trouve un endroit ou déjeuner pas cher: Cirebon puis on continue la visite. L chaleur à raison de nous et on reprend un becak dans l’autre sens pour rentrer jusqu’à notre homestay.
Sur le chemin, on réserve le transport pour aller visiter Borobudur et Prambanan.
On passe aussi au supermarché pour s’acheter de quoi dîner: des nouilles instantanées ‘Indomie’.

On termine l’apres-midi dans notre chambre climatisée puis on dîné à la homestay dans la cuisine partagée. Ça fait vraiment longtemps que je ne me suis pas retrouvée derrière les fourneaux…

On finit la journée par regarder un film ‘Taken’ mais à la télé indonésienne le film continue pendant les pubs donc on a raté un bon quart du film. Heureusement qu’on l’avait vu avant!

25th January – Worst flight and worst airport ever

26 January, 2012 Leave a comment

Today will be a very very long day. We are travelling to Java, Indonesia. We are flying with blacklisted airline called Lion Air. What we undertstand

Alarm went off at 6:30am, showered, packed, had breakfast and left whats been our lovely home for four days. Got a local bus for 1 Ringgit each to Melaka Sentral where we caught our bus to Kuala Lumpur International Airport.

20120126-151035.jpg

Journey was quicker than expected and arrived 3hrs before, killed time by looking for a new camera for Julie.

For more photos, click here

The Lion Air flight to Jakarta was a new plane and clean. Julie mentioned it was better than the one she took 7 years ago. The plane left on time but it was a very very bumpy ride, air turbulence galore. Didn’t like it one little bit. The landing was the worst I have ever experienced in my life. The plane literally bumped up again and thought we were taking off.

When we were in the air, for a good 20 minutes it was waving from side to side and we thank our lucky stars we are on the wing not at the back. If you don’t like flying, always sit at the front but not beyond the wings.

If you are arriving from a different country into Indonesia and Jakarta is your transit place, in our case going on to Yogyakarta,ensure u take your bags from baggage claims. There was a lot of confusion, after going back and forth we were told to get our visa on arrival before moving on, pick up backpack, exit the doors, go and take yellow bus to terminal1A. It’s a good thing we had 2hrs to do everything. They should make procedures much clearer.

20120126-151045.jpg

Our connecting flight was delayed by 45 mins but when we finally got up and away it was still bumpy. Whilst landing the plane turned in the air whilst we were very close the ground, I was wondering, why can I see the clouds on our side and the ground at close up on the other side. I thought we were going up again. Did not enjoy flying today. We arrived and grabbed a cab to to city centre for 55,000 Indonesian rupiah.

Checked into our homestay called De Pendopo. The room we re staying is big, huge 4m mirror on one side of the wall, bathroom is nice but no sink which i find weird but really happy with Julies choice. Ofcourse it has free wifi. We had dinner outside and came back to room to sleep.

En français:

Réveil à 6h30, tout le monde dort encore à la guesthouse.
On part pour aller à l’arrêt de bus et on attend un bon moment avant d’avoir un bus pour Melaka Sentral, on a hésité à prendre un taxi. Mais tout s’est bien goupillé au final.

Quand on a acheté nos billets, on nous avait dit que ça prendrait trois heures mais on était à l’aéroport en une heure et demie à peine! On a bien eu le temps d’enregistrer et de profiter des boutiques duty-free de l’aeroport de Kuala Lumpur. On a changé nos ringgits pour des roupies indonésiennes et on a garde juste assez pour le déjeuner.

20120126-151053.jpg

On s’est acheté un super bon sandwich au poulet. On en mangeait tous les jours à Londres et la c’est l’un des rares au menu. On le mange en marchant jusqu’à notre porte d’embarquement.

Pour plus de photos, cliquez ici

J’avais déjà pris un vol Lion Air en 2007 et l’avion que j’avais eu n’a rien a voir avec celui d’aujourd’hui: propre, moderne, presque neuf.
Le vol, en revanche, est sans doute le pire de tout notre périple pour le moment. En plein milieu, on croise plusieurs zones de turbulence et le fait de savoir qu’ils sont sur liste noire ne rassure pas du tout.
Pour l’atterrissage, le pilote a du raté la cible car tout le monde a crié à cause du choc! Ça n’a pas été doux du tout, juste un gros boum!

L’aéroport de Jakarta est un bordel monstre. Rien n’est clair.
D’abord pour l’immigration, il faut faire la queue pour qu’on nous dise d’aller a un autre guichet pour ensuite refaire la même queue pour faire valider le visa.
Ensuite, on doit récupérer nos bagages alors qu’on est en correspondance. Ensuite, il faut prendre un bus pour changer de terminal, re-enregistrer les bagages, esquiver les frais d’aéroport (car en correspondance) et trouver la porte d’embarquement.

On a quand même réussi à trouver le bon endroit en une heure et quarante-cinq minutes!

20120126-151111.jpg

Quand enfin, on peut attendra de monter dans l’avion, on apprend qu’il y a 45 minutes de retard super!
Le vol se passe mieux que le premier malgré quelques secousses.
QUand on descend de l’avion on récupère nos sacs et on prend un taxi jusqu’à la guesthouse qu’on a réservé: De Pendopo Homestay, vraiment sympa.

On se pose, on se change puis on va dans la rue principale: Jalan Prawirotaman pour dîner. On trouve un petit resto italiens et on se fait plaisir: garlic bread, fettucine et pizza. N plus pour une fois, c’était de la vraie sauce tomate.

On rentre à la guesthouse et après je ne me souviens plus j’étais trop crevée…

24th January – Where next?

26 January, 2012 Leave a comment

Another non eventful day.

Chilled at the guesthouse all morning, in the afternoon had dinner at the Indian place next door and then went to see the lion dance at the mall.

In the evening the couple sailing around the world recommended an Indian place called Saravana. This is on the main street to the heritage site.

20120126-150454.jpg

If you ever visit Melaka, please come here to eat, it’s rye cheapest place we have found here to eat. At first it’s a little strange as you are rushed by many waiters but it’s ok, just tell them what you want and they will bring you big portions. I had chicken masala with rise, popadoms, dips, chippatti and Julie her usual dosa all for 14 ringgits (£3).

20120126-150503.jpg

We leave for Indonesia tomorrow morning so tried to get to bed early but it didn’t happen. Was up till 1am, while Julie slept.

En français:

Encore une journée tranquille pour nous.
Au programme, un aller-retour à la gare routière pour acheter un billet débuts pour l’aéroport de Kuala Lumpur. On a, en effet, booke un billet direct pour Yogyakarta. Nous écourtons notre séjour en Malaisie car les jours fériés nous empêchent de quitter Melaka.
On a booke sur Lion Air, une compagnie aérienne sur liste noire certes, mais sacrément bon marche!

On part donc à la rechercher de l’arrêt de bus et on le trouve facilement. Quand on arrive à la gare, il y a beaucoup de monde aux guichets mais nous avons tout de même réussi acheter nos billets, on part à 8h20, ça devrait aller pour un avion qui part à 13h. On prend notre billet avec la compagnie Transnasional.

20120126-150510.jpg

On rentre à la guesthouse et on décide de déjeuner au même endroit que la veille pour le prix et le goût!

Quand on rentre, LeeSun et Christophe, les propriétaires, ont cuisine un festin pour leurs hôtes. Si on avait su!

On décide de regarder un film et on met un bon moment à consulter la collection de DVD disponibles, ils en ont des centaines! Kwasi choisit Bruges.
Mais finalement, il y a trop de mouvement et de bruit autour du salon alors on abandonne l’idée.

Plus tard, Gwladys, une française de 30 ans en vadrouille pendant 4 mois nous dit qu’il y a une danse de dragon dans un des malls de la ville. On décide d’y aller comme les trois quarts de la guesthouse. On y va donc tous ensemble et on assiste à une petite représentation de 15 minutes. Deux acrobates font le dragon et sautent sur des plots en hauteur en agitant la tête et les fesses de dragon.
On finit le spectacle par une séance photo dans les costumes de dragon.
Il y a aussi une famille française à la guesthouse qui sont avec nous. Ils viennent de Meribel et ont une école de ski: Magic. Les parents, un français et une anglaise, voyagent avec leurs deux enfants de moins de dix ans. Dans chaque endroit, ils prennent une photo avec le logo de leur école de ski, un peu comme Kwasi et son drapeau du Ghana.

20120126-151203.jpg

En rentrant, je découvre l’appli Les Sims pour iPad et je n’en décolle pas jusqu’au dîner!

Le couple de hollandais nous recommande une autre adresse bonne et pas chère. C’est un restaurant indien qui s’appelle Saravanna et qui sert de la cuisine typique de l’Inde du Sud. Quand on arrive ils nous mettent des feuilles de bananier devant nous mais ils me retirent la mienne quand je recommande un masala dosa. Pour Kwasi, ils lui servent trois petite louches de masalas différents et du riz pour accompagner son curry de poulet.

On rentre se coucher assez tôt car demain on doit se lever tôt pour avoir notre bus.